Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Sébastien Ogier et Julien Ingrassia inquiets de la sécurité en Sardaigne

Rallye: Sébastien Ogier et Julien Ingrassia inquiets de la sécurité en Sardaigne

Par ,

Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia ont contacté les organisateurs du rallye de Sardaigne afin de leur faire part de leur inquiétude concernant la sécurité sur plusieurs endroits du parcours.

Les deux hommes ont en effet envoyé un courrier aux responsables de la manche italienne du championnat, au sujet de rails de sécurité bordant la route d’une toute nouvelle spéciale faisant son apparition dans l’épreuve cette année.

On se souvient qu’un choc dans un de ces rails avait été fatal en juin dernier à Gareth Robert, coéquipier de Craig Breen, lors d’un accident au volant d’une Peugeot 207 S2000 à l’occasion de la Targa Florio en Sicile, manche du championnat IRC. L’an passé, Robert Kubica avait été grièvement blessé lors d’un rallye local en Italie, dans des circonstances similaires.

« J’ai relevé les points dangereux, et sur trois endroits du parcours, c’est vraiment mauvais, a déclaré Julien Ingrassia, par aileurs membres d’un groupe de travail sur la sécurité en WRC. Nous avons déjà parlé de ceci depuis ces très graves accidents survenus ces quinze derniers mois. C’est le point noir du moment et je suis vraiment en colère que rien n’ait été fait sur une nouvelle spéciale comme celle-ci ».

Les responsables du rallye de Sardaigne ont promis des modifications aux endroits mentionnés par l’équipage français.

Notons que la première journée du rallye de Sardaigne, qui consistait en deux passages sur une même boucle, a été dominée par les deux pilotes Citroën, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen ayant successivement signé le meilleur temps, le premier nommé gardant l’avantage au classement général. Jari-Matti Latvala (Ford) a perdu du temps en endommageant une roue suite à un choc avec une grosse pierre.