Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de l'auto de Québec 2008 : Mazda et le Québec, une histoire d'amour (vidéo)

Salon de l'auto de Québec 2008 : Mazda et le Québec, une histoire d'amour (vidéo)

Par ,

Quand Don Romano, président de Mazda Canada, parle du marché québécois, ses yeux brillent. Et ce n'est pas sans raison que le président, américain d'origine, a pris soin de prononcer tout son discours en français lorsqu'il s'est adressé aux invités du Salon de l'auto de Québec.

La raison est simple : au Québec seulement, Mazda peut compter sur 9 % des parts de marché, le pourcentage le plus important partout dans le monde. Une situation que le président explique par la qualité des concessionnaires locaux, bien sûr.

Don Romano
« Ils ont toujours été là, avec nous. Même si, à une certaine époque, Mazda était peut-être moins populaire, les concessionnaires ont toujours été notre force et ont toujours fait preuve d'un dynamisme et d'un enthousiasme contagieux. Ils sont la raison de notre succès au Québec, c'est certain », a-t-il précisé en entrevue.

C'est également pour cette raison que Mazda a choisi de rendre un hommage particulier aux gens de Québec, à la demande des concessionnaires, pour souligner le 400e anniversaire de la ville. « Nous avions besoin de quelque chose de spécial, et c'est de concert avec nos concessionnaires que nous y sommes arrivés. »

Impossible cependant de faire dire au président de Mazda ce que l'avenir nous réserve. « Nous avons une toute nouvelle Mazda6 qui sera bientôt offerte sur le marché canadien. Impossible pour moi d'en dire plus, ni même de dévoiler la date de sortie. Sachez cependant que ce n'est pas une simple évolution, c'est une révolution », a lancé en souriant Don Romano.


« À court terme, nous misons surtout sur nos véhicules multisegments, le CX7 et le CX9. Nous avions surtout un historique dans le marché des petites voitures, et nous avons relevé tout un défi avec ces deux véhicules qui ont reçu de nombreux prix. Mais nous ne devons pas nous asseoir sur nos lauriers. Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour faire comprendre aux gens que Mazda propose une gamme complète de véhicule, y compris des multisegments. »

« Mais nous ne tournons pas le dos aux voitures compactes pour autant, comme vous le verrez au cours des prochains mois, alors que nous dévoilerons quelques nouveautés dans ce domaine aussi », termine le président.
photo:Philippe Champoux