Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz se retire des Salons de Montréal et de Toronto

Dans un geste qui ne surprendra personne, Mercedes-Benz se retire des prochaines éditions des Salons de l’auto de Toronto et de Montréal. Sans surprise, dit-on, car la tendance a été amorcée il y a quelques années alors que plusieurs constructeurs se retirent de différents événements.

L’an dernier, au Canada seulement, ce sont les rendez-vous de Vancouver, de Calgary, d’Edmonton et de Québec que la firme allemande a décidé d’abandonner.

Le directeur général du Salon de Toronto, Jason Campbell, a confié à la filiale canadienne du magazine Automotive News qu’il n’avait pas été étonné de la décision prise par Mercedes-Benz, car il avait été averti quelques semaines auparavant par les responsables de Montréal concernant le retrait de l’entreprise de son rendez-vous, le premier de l’année.

Photo : D.Boshouwers

« Lorsqu’on a vu qu’ils ne répondaient pas à nos demandes à propos de l’espace qui leur était réservé, on a commencé à avoir des doutes. Parfois, les compagnies doivent prendre ce genre de décision. Nissan s’était retiré il y a quelques années, tout comme Volvo et ces deux groupes sont parmi nous aujourd’hui. Porsche a fait la même chose », a-t-il ajouté.

Au moment d’écrire ces lignes, nous n’avons pas reçu de commentaires de la part des responsables du Salon de Montréal, mais on devine la même approche philosophique vis-à-vis la chose. Dans un cas comme dans l’autre, l’espace utilisé par le constructeur pourra être redistribué aux autres manufacturiers.

Et, bien sûr, Mercedes-Benz peut bien décider de revenir pour les éditions 2021.

On dit souvent que les salons automobiles ne sont plus ce qu’ils étaient. C’est vrai pour les médias, car avec la magie du Net, il est aujourd’hui possible de couvrir à peu près tout, et ce, de n’importe quel endroit sur la planète. Le grand perdant, c’est le visiteur au salon ; il paie pour voir de moins en moins de constructeurs lui faire la cour.