Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Seat pourrait-elle effectuer un retour officiel en WTCC ?

Seat pourrait-elle effectuer un retour officiel en WTCC ?

Par ,

Seat, constructeur automobile espagnol, pourrait revenir de façon officielle dans le championnat du monde de Supertourisme WTCC l’an prochain. BMW n’a toutefois toujours pas clarifié son futur dans la série.

Le retour du constructeur espagnol, membre du groupe Volkswagen, se ferait ainsi par le biais du moteur unique instauré pour 2011 tant en WTCC qu’en rallye.

En effet, Skoda, qui fait partie du même groupe (VAG) que Seat, développera pour l’an prochain un moteur 1,6 litre turbo pour ses Fabia S2000 en championnat IRC. Seat pourrait ainsi utiliser le même bloc moteur pour ses Leon en WTCC.

La marque Seat, impliquée en WTCC depuis 2005 (avec le titre pour Muller en 2008 et Tarquini en 2009), avait quitté officiellement la série à la fin de la saison dernière. Toutefois, Seat gardait toutefois une implication assez importante en tant que « soutien client » de l’équipe semi-officielle S Sport, qui aligne les anciens pilotes Seat comme Gabriele Tarquini, Tiago Monteiro ou Jordi Gene.

Jaime Puig, le patron de la compétition chez Seat, est d’ailleurs toujours présent dans les paddocks du WTCC cette saison.

Les rumeurs d’un retour de Seat ont commencé à naître le week-end dernier à Oschersleben, où Benoît Bagur, ancien ingénieur en chef de Seat Sport, et en charge du développement du moteur 1.6 litre turbo de la Skoda Fabia, a été aperçu dans l’enceinte du motorhome de l’équipe Sunred, une autre équipe semi-officielle soutenue par Seat.

Dans le même temps, BMW n’a toujours pas confirmé, ni infirmé sa présence officielle dans la discipline à l’issue de cette saison. En partance pour le DTM, le constructeur bavarois pourrait maintenir une présence officielle, même réduite, mais devrait de toute façon poursuivre son programme de compétition auprès de ses clients.

Ainsi, BMW a indiqué qu’il développerait un moteur 1.6 litre turbo à l’attention de ses écuries clientes potentielles pour l’an prochain.