Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

SEMA 2009 : c'est aussi la découverte (photos)

SEMA 2009 : c'est aussi la découverte (photos)

Par ,

Les grands kiosques clinquants, les jolis mannequins souriants, les voitures rutilantes et prêtes à bondir, sont le lot quotidien du visiteur du SEMA. Mais la partie la plus importante, et probablement la moins spectaculaire de toutes n'a rien d'aussi flamboyant. Elle se déroule plutôt dans une aire restreinte, ou s'alignent des centaines de casiers regroupant des produits nettement plus techniques; l'espace de découverte des nouveautés.
 

Dans cet aménagement assez sobre, plus de 2200 nouveaux produits sont présentés avec une brève description. Et pour chacun d'eux, un jury a voté, permettant au terme du salon de présenter le meilleur nouveau produit. Attention ici, pas de feux d'artifice; le produit gagnant peut être un simple outil, une pièce de transmission ou même quelques composantes électroniques.

Car SEMA, c'est d'abord une association marchande dont le rôle permet de jumeler producteurs, acheteurs et vendeurs. Les nouveaux inventeurs et concepteurs de produits utilisent donc cette vitrine pour se faire connaître, et tenter de percer le marché des nombreux acheteurs sur place. Rappelons-le, le SEMA ne reçoit pas de grand public, mais accueille tout de même une foule de plus de 100 000 intermédiaires en tout genre.

Et en 2009, le SEMA a aussi pris son tournant vert. L'espace réservé aux nouveaux produits accueille désormais sa zone verte, où sont présentées les nombreuses nouvelles trouvailles capables d'agir efficacement, tout en préservant l'environnement.

John Waraniak, vice-président technologie de SEMA considère ce volet du salon tout simplement indispensable. « S'il ne fallait conserver que quelques kiosques, ce devrait être ceux-là. Ils permettent à de jeunes entreprises de se faire connaître dans le milieu, et à des nouveaux produits, qui autrement ne verraient jamais le jour, de se retrouver chez les garagistes. Au fil des ans, des centaines de millions de dollars de contrats de distribution ou de fabrication ont été signés grâce au SEMA, et nous sommes persuadés que cela se reproduira encore cette année », a-t-il expliqué.

Notons que les produits présentés dans l'un ou l'autre des volets, doivent être dans l'une des catégories suivantes : haute performance, motorisations actuelle et future, gestion de l'énergie, électronique mobile pour l'automobile, pneus et roues, consommation d'essence, esthétisme ou Vert c'est cool!
 



photo:Philippe Champoux
Gallerie de l'article