Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les voitures canadiennes ne sont pas utilisées pendant 96 % du temps

Les routes ont beau être embourbées aux heures de pointe, et même en dehors de celles-ci, une nouvelle étude de la firme Angus Reid Global, réalisée en partenariat avec l’entreprise de partage automobile Turo, prétend que les automobiles en circulation au Canada ne sont mises à profit que pendant 4 % du temps.

En chiffre absolu, cela signifie qu’une voiture est sur la route, en moyenne, 380 heures par années, alors que les 8380 autres, elle est immobile quelque part.

Bon, avant d’aller plus loin, spécifions que les 380 heures en circulation représentent une moyenne et que la donnée semble prudente. Une personne qui passe entre 10 et 15 heures par semaines dans la circulation et qui sort un peu le week-end va facilement utiliser son véhicule entre 15 et 20 heures, ce qui au final va représenter une utilisation d’environ 750 à 800 heures sur une base annuelle.

N’empêche, on ne serait même pas à 10 % de temps d’utilisation.

C’est peu.

D’autres données intéressantes
L’étude lève le voile sur d’autres habitudes et préférences des consommateurs canadiens. On apprend, en outre, que 84 % des gens sont propriétaires d’une voiture et que parmi les 16 % qui ne le sont pas, 9 % souhaiteraient l’être. Du lot, 37 % des gens possèdent plus d’une auto. Les jeunes de 18 à 34 ans sont ceux qui ont moins de véhicules, mais aussi ceux qui manifestent le plus d’intérêt pour en acquérir un.

Fait étonnant, plus de la moitié des Canadiens affirment avoir un lien émotionnel avec leur véhicule cependant que 61 % souhaite pouvoir un jour acheter la voiture de leur rêve. Dans le cas des 18 à 34 ans, fait doublement intéressant, un sur cinq identifie une Tesla comme véhicule de rêve.

Souvent immobiles
Malgré tout l’amour que peuvent éprouver les consommateurs canadiens pour leur monture, ces dernières sont plus souvent à l’arrêt qu’en action. L’étude affirme qu’une personne sur cinq conduit moins de deux heures par semaine. Plus de 60 % des gens ne prendrait pas le volant tous les jours, non plus.

N’empêche, pour trois personnes sur quatre, il serait impossible de vivre sans voiture. Bien entendu, les résultats diffèrent selon que les sondés habitent la ville ou la campagne.

En terminant, mentionnons que le prix moyen d’un véhicule neuf vendu Canada est de 27 236 $. Le paiement annuel moyen effectué par le consommateur est de 5149 $, alors que la prime d’assurance versée est d’environ 1500 $, toujours en moyenne.

Photo : Toyota