Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Tests d’émissions : Suzuki avoue avoir relevé des irrégularités

Tests d’émissions : Suzuki avoue avoir relevé des irrégularités

Par ,

Est-ce que Suzuki a elle aussi triché aux tests de consommation de carburant et d’émissions? Non, si on en croit le patron Toshihiro Suzuki, qui reconnaît toutefois avoir mené des tests selon une méthode non homologuée par l’archipel. Ce qui, aux yeux de nombreux consommateurs, risquerait de revenir au même.

« L'entreprise présente ses excuses pour le fait que nous n'ayons pas suivi les règles fixées par le pays », a-t-il dit. Le groupe poursuit dans son communiqué en affirmant que l’enquête réalisée à l’interne n’avait pas conclu à une tricherie de la part de Suzuki, et que les données n’avaient pas été manipulées.

Mais alors que s’est-t-il passé? Le constructeur blâme l’emplacement du circuit utilisé pour les tests, qui est « sur une colline près de la mer, avec des conditions météo – vent notamment – affectant les mesures ». Ces valeurs ont été comparées avec celles obtenues dans des conditions réelles et un écart significatif a été mis au jour. Mais les chiffres obtenus lors des tests initiaux ne sont pas faux, soutient Suzuki, qui affirme aussi que le problème remonte à 2010 et touche 2,1 millions d’unités de 16 modèles différents, vendus exclusivement au Japon.

Suzuki conclut en disant que ces irrégularités ne devraient avoir aucun impact sur ses résultats financiers à ce stade-ci, bien que l’action du groupe ait plongé de 9,37 % en Bourse, atteignant même une perte de 15 % à un certain moment avant de remonter.