Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Touring canadien: Rencontre avec Arek Wojciechowski (Ah-rek Voy-che-HOV-ski)

Touring canadien: Rencontre avec Arek Wojciechowski (Ah-rek Voy-che-HOV-ski)

Par ,

En 2003, Arek Wojciechowski se fondait dans la masse. Consultant en technologie informatique, l’étiquette « geek » lui collait à la peau. La course? Connaissait pas.

« Je ne savais même pas que ça existait, admet-il tout simplement. À mes yeux, c’était quelque chose que seuls les professionnels faisaient. »

Aujourd’hui en 2011, on le compte parmi l’élite du Championnat canadien pour voitures de tourisme (CTCC) – la crème de la crème en termes de course automobile, au Canada. En seulement neuf ans, Wojciechowski, de derrière son écran à derrière son volant, est passé de zéro à héro.

La BMW 330i No. 10 de 8Legs Racing (Photo: 8Legs Racing)
Attention : geek au volant (Photo: 8Legs Racing)

Avec l’aide de ses potes, il a mis sur pied une structure impressionnante, celle d’une équipe de course professionnelle en devenir : 8Legs Racing.

Tout a commencé par un de ces « lapping days », où des amateurs louent une piste pour s’amuser avec leur voiture de tous les jours. « J’avais envie d’essayer », se souvient-il. Tellement « envie » en fait, que ça a débouché sur des compétitions régulières de SoloSprint – des épreuves contre la montre.

Après cette brève initiation au monde de la course, Arek a eu envie de passer aux choses sérieuses : de la vraie course, contre de vrais pilotes. Pour se faire, il a fait l’acquisition d’une BMW M3, avec l’intention de la transformer lui-même en bolide de compétition.

Par où commencer quand tout ce qu’on connaît c’est un clavier et une souris d’ordinateur?

On cherche de l’information sur le web.

« Il ne faut pas avoir peur de fouiller, et d’essayer, avance notre geek. C’est comme rénover une maison… Est-ce que j’ai déjà installé une toilette? Non, mais tant pis. Qu’est-ce qui peut arriver de si terrible? Au final, une voiture de course c’est juste des boulons. »

C’est ainsi qu’en 2008, son copain Eric Hochgeschurz et lui se retrouvaient sur la grille de départ du CTCC. Contre toutes attentes, leur assaut du monde « professionnel » et « inaccessible » de la course se poursuivaient. Les deux amis ont maintenant chacun leur BMW 330i. Et ils ont sérieusement progressé depuis ce premier départ. La soif de vaincre se fait sentir.

Les deux BMW 330i de 8Legs Racing (Photo: 8Legs Racing)
La course automobile? Connaît pas... (Photo: 8Legs Racing)

« Je veux être plus vite que tout le monde, maintient Wojciechowski. Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause du trophée en plastique… »

Dommage alors que Madame soit moins chaude vis-à-vis la course : « Tania [ma femme] aime les montagnes russes, mais pas que je la brasse en voiture. Étrange, surtout que je n’ai jamais frappé le mûr que trois ou quatre fois. »

La BMW 330i No. 10 d'Arek Wojchiechowski (Photo: 8Legs Racing)
La seule chose qu'Arek risque de frapper ici, c'est le mur du son (Photo: 8Legs Racing)

Heureusement tout le monde chez 8Legs Racing partage une envie : celle de voir l’équipe progresser, celle de passer plus de temps au circuit.

« Tant pis » si ça échoue, au moins ils auront essayé.