Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Touring canadien: Sasha Anis gagne, mais perd les points de sa victoire

Touring canadien: Sasha Anis gagne, mais perd les points de sa victoire

Par ,

Le détenteur de la pôle position, Sasha Anis, qui avait par ailleurs battu un record de piste samedi avec un tour de 1:29.676 en qualifications, a mené tous les tours de la première des deux courses du Championnat canadien de voitures de tourisme Castrol (CCTCC) disputées à Mosport samedi.

Départ de la course de samedi. (Photo: Paul Fagnan)

Anis, sur Hyundai Genesis, a été suivi à l'arrivée d'Arek Wojciechoski (Subaru Impreza STI) qui a effectué deux dépassements dans les derniers tours, d'abord sur Dean Fantin qui a perdu sa BMW 330i en tête-à-queue, puis sur le meneur au championnat ST Richard Boake sur Subaru STi, pour décrocher la deuxième place.

Boake a complété ce premier podium du week-end. Anis perdra toutefois les points de la victoire puisque les membres de son équipe ne se sont pas conformés aux procédures.

En classe Touring, P.J. Groenke semblait se diriger vers la victoire après avoir dépassé quatre de ses rivaux pour la tête de la classe, mais un arrêt imprévu aux puits pour se débarrasser d'un pare-chocs avant brisé lui a fait perdre ses chances de victoire.

Michel Sallenbach (MINI Cooper S), Tom Kwok et son frère Gary ont ensuite tiré avantage de cette mésaventure pour batailler pour la victoire. Gary a finalement eu le meilleur sur ses adversaires, dépassant même son frère qui mène le championnat de la classe.

Lors de la seconde course du week-end, Wojciechowski a remporté sa première victoire en prenant la tête dans la dernière minute de l'épreuve.

Il a d'ailleurs passé la ligne d'arrivée avec seulement 0.014 seconde d'avance sur Richard Broake qui avait mené tous les tours de la course après l'abandon d’Anis sur bris de sa direction avant. Dean Fantin a complété ce second podium ST.

En classe Touring, Gary Kwok a fini de démontrer que ce n'était pas la journée des détenteurs de la pôle en envoyant lui aussi sa voiture dans les pneumatiques de sécurité après le bris d'une de ses roues.

Kurt Langevelt, Michel Sallenbach et P.J. Groenke semblaient ensuite en mission de destruction, parvenant ultimement à se toucher dans leur quête avide de victoire.

Arek Wojciechowski (Photo: Paul Fagnan)