Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une sombre farce en Formule 1...

Par ,

On qualifiait parfois la Formule 1 de grand cirque. Eh bien maintenant, c’est réellement le cas avec ses clowns, maquillages, magiciens, et farces et attrapes!

La situation actuelle de la F1 est vraiment pitoyable. Dans à peine 15 jours, les monoplaces 2010 doivent être alignées, prêtes à rouler, dans les garages du circuit de Shakir à Bahreïn.

Pourtant, deux voitures, celles des nouvelles écuries USF1 et Campos Meta, n’ont même pas effectué le moindre tour de roue. Pire, elles n’ont même pas encore été assemblées !

L’écurie USF1 n’a pas communiqué la moindre nouvelle depuis le 25 janvier, et on vient d’apprendre que Ken Anderson, son directeur technique, vient de demander à la FIA la permission de rater les quatre premiers Grands Prix de la saison…

Vendredi dernier, on apprenait qu’Adrian Campos avait été éjecté du conseil d’administration de sa propre écurie de F1.

Son partenaire d’affaires, Jose Ramon Carabante, a tout repris et a placé Colin Kolles à la tête de l’écurie. Mais les monocoques sont encore chez Dallara en Italie… Pas d’argent, pas de voitures.

Quelle sombre farce de la FIA que d’avoir accepté l’inscription de nouvelles écuries sans avoir exigé de solides garanties financières !

Et voilà qu’on chuchote que les écuries Lotus, Virgin et Force India pourraient même quitter la scène dès le Grand Prix d’Espagne, faute d’avoir trouvé du financement.

Car toutes ces écuries sont détenues par de très riches hommes d’affaires qui n’ont pas l’intention d’engloutir des sommes pharamineuses d’argent en F1. Ils cherchent évidemment à passer le relais à des commanditaires bien nantis. Mais de qui pourrait-il s’agir, alors que l’économie mondiale tourne encore au ralenti?

USF1 était détenue en partie par Chad Hurley, cofondateur de YouTube; Virgin Racing appartient à Richard Branson du Groupe Virgin; Lotus est détenue par Tony Fernandes d’AirAsia; Campos Meta appartient désormais à Carabante tandis que Force India est détenue par le milliardaire Vijay Mallya, propriétaire de la compagnie aérienne Kingfisher.

Tous ces gens, riches à milliards, sont effectivement peu enclins à signer des chèques… Et regardez la carrosserie de ces monoplaces qui portent les logos de compagnies appartenant à leurs propriétaires. Il ne s’agit donc pas de véritables commanditaires extérieurs qui apportent de l’argent neuf.

Et que dire de Stefan GP, écurie serbe qui dispose d’une voiture 2010 conçue et fabriquée par Toyota Motorsport, mais qui ne possède pas aujourd’hui d’inscription au championnat! Les autres ont une inscription, mais pas de voiture ! Quel cirque!

Et dire que dans à peine 15 jours, les voitures doivent être arrivées à Bahreïn, prêtes à rouler. Qui ratera le départ ?