Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ville au pouce vert

Ville au pouce vert

Par ,

On n’a jamais assez d’argent quand on travaille dans l’administration, comme les employés municipaux vous le diront. Cela n’empêche pas les gens de la ville de Vancouver de prendre leur rôle très au sérieux, surtout en ce qui a trait aux responsabilités environnementales.

Vancouver veut devenir la ville la plus verte du monde d’ici 2020.

Les fonctionnaires proposent notamment de réduire la consommation des véhicules utilisés par la ville.

Les employés responsables ont donc reçu la lourde tâche de réduire de 5% leur consommation d’essence, sans faire appel à quelque technologie que ce soit. Plus tard seulement, recevront-ils l’aide de stratégies organisées, pour donner de l’ampleur au projet.

Mais comment réduire la consommation sans que les services offerts aux contribuables ne souffrent? Les éboueurs doivent quand même ramasser les déchets, les policiers ne peuvent pas arrêter de courir après les malfrats… Il y a un manque à gagner rien qu’en changeant certaines mauvaises habitudes.

Par exemple, ne pas laisser le moteur tourner pour rien ou éliminer les trajets inutiles. Dorénavant, il faut réfléchir avant d’agir.

Restrictions budgétaires obligent.

Les autres idées incluent la relocalisation de certains véhicules, plus près des sites où ils sont utilisés pour réduire la durée de leurs déplacements, et améliorer la disponibilité d’autres services – comme ceux de ravitaillement, après lesquels certains chauffeurs doivent parfois courir toute la journée.

Ce n’est pas efficace de traverser la ville rien que pour faire le plein.

Ces premiers 5% à couper dans la consommation s’avèrent donc plutôt faciles à trouver. Mais ils ne sont que la pointe de l’iceberg. Une fois atteints, il faudra envisager de plus gros objectifs qui, eux, nécessiteront des stratégies plus costaudes – comme l’adoption d’énergies alternatives pour propulser les véhicules.

Hybride? Piles à combustion? Électrique? Le comité responsable à Vancouver étudie minutieusement chaque possibilité, dans le but de devenir d’ici 2020 la ville la plus verte du monde. Ce ne sera pas facile, compte tenu des limitations budgétaires municipales.

On ne peut pas acheter l’environnement.

Camionnette Ford
Photo: Rob Rothwell/Auto123.com