Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Voiture concept : MINI Rocketman

Voiture concept : MINI Rocketman

Par ,

Je pense que je vais avoir la célèbre chanson d’Elton John dans la tête très, très longtemps, une gracieuseté de la gang chez Bavarian Motor Works. Malgré son nom curieux (se rapportant peut-être à une conquête de l’espace, une chose qui lui manque cruellement), la dernière création signée Mini renoue avec la tradition de petitesse du constructeur tout en proposant des percées technologiques qui augurent très bien pour l’avenir.

Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com

Contrairement aux modèles récents, qui tendaient vers les Mini maxis, la Rocketman est un modèle à hayon long de 3,2 mètres seulement – à peine plus élancée que l’originale. L’empattement de cette citadine en fait un bolide idéal pour arpenter les villes grouillantes et exiguës de l’Europe, son marché de prédilection. Une paire de portières doubles inusitées pivotent vers l’extérieur, emportant leur cadre avec elles. Non seulement facilitent-elles l’accès à l’habitacle, mais elles grugent moins d’espace dans les stationnements et sur les bords de rue. Un mécanisme complexe, certes, mais qui fonctionne si bien qu’on peut s’attendre à le voir un jour dans le catalogue de Mini.

Tout en conservant la bouille charmante et les yeux globuleux qui ont séduit des légions au cours des 50 dernières années, le style de la Rocketman insuffle ces traits bien-aimés d’une touche de modernité. Les ailes avant plus stylisées et prononcées se fondent dans des phares cernés de DEL, désormais de rigueur chez toutes les marques européennes de prestige. Une nouvelle calandre et des phares auxiliaires viennent former un seul bloc intégré.

On a fait une utilisation tout aussi consciencieuse de l’espace limité de l’habitacle, qui peut adéquatement accueillir trois personnes à l’aide du siège coulissant avant. Un quatrième (petit) passager pourrait très bien s’installer sur l’assise simpliste derrière le conducteur. On n’a gaspillé aucun centimètre d’espace : les objets peuvent être rangés sous les sièges grâce à un tiroir facilement accessible.

Le cockpit de la Mini a toujours présenté un petit côté futuriste et enjoué, mais la Rocketman pousse les choses plus loin : le volant dispose d’une boule de commande au lieu de boutons, et une manette de jeu jaillissant de la console centrale permet d’accéder aux fonctions infoloisirs. Le cadran central comiquement gros est toujours là, mais l’énorme indicateur de style balance a fait place à un écran tactile régissant les systèmes de navigation et d’accès à l’Internet.

Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com