Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Vol en plein jour en NASCAR

Vol en plein jour en NASCAR

Par ,

Même si la course NASCAR Nationwide de Montréal a eu lieu il y a de cela presque deux semaines, je n'arrive pas à accepter son résultat complètement faussé.

Vous appelez ça une course?

Moi non.

D'accord, je l'avoue, je fais partie de ces snobs qui préfèrent les courses disputées en circuits routiers. Pour moi, c'est clair, net et précis. Dans le cas du stock-car et du NASCAR, j'ai bien du mal à comprendre ce qu'on peut trouver d'excitant dans une telle course, pardon, un véritable derby de démolition.

J'étais dans les puits après la fin de l'épreuve et je peux vous certifier que toutes, oui, toutes les voitures étaient endommagées.

En fait, je n'ai rien contre les ovales, j'en ai plutôt contre les officiels de NASCAR qui influencent directement le déroulement des courses. Pas leur issue, mais leur déroulement.

La fin de course à Montréal a été pathétique. À mon avis, Jacques Villeneuve avait la course gagnée. Il avait disputé une course parfaite tout en économisant la mécanique de sa Dodge Penske. Et, plus important selon moi, il avait la stratégie idéale, ayant économisé assez de carburant pour ne plus avoir à s'arrêter en fin de parcours.

NASCAR Nationwide de Montréal
Photo: Sébastien D'Amour

Mais tous ses efforts ont été anéantis par cette série de ridicules neutralisations en fin d'épreuve.

Il ne restait que trois tours à couvrir quand on a assisté à la sortie de trois jaunes consécutifs! La course devait normalement prendre fin au 74e passage des voitures ; la course s'est étirée jusqu'au 81e! Selon mes savants calculs, c'est sept tours de trop, soit une distance de 31km!

La stratégie de Villeneuve reposait sur le fait qu'il devait tomber en panne d'essence tout de suite après le damier au 73e tour. Mais le pauvre a dû parcourir 31km supplémentaires! Et il s'est fait battre par Justin Allgaier qui l'a bousculé durant le dernier tour de piste.

Je sais que pour les amateurs, il est fort décevant de voir une course NASCAR se terminer sous les jaunes. Mais manipuler de telle sorte le déroulement d'une course est complètement ridicule. NASCAR devrait apprendre, surtout sur des circuits routiers, à ne pas neutraliser une course à chaque incident. Cela ruine les efforts de ceux qui ont bien fait leur travail et ont concocté la stratégie gagnante...