Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Coupe Sprint un jour à Montréal?

La Coupe Sprint un jour à Montréal?

Par ,

À quelques heures de la tenue du NAPA 200 de la série NASCAR Nationwide à Montréal, la rumeur voulant qu'un jour le circuit Gilles-Villeneuve accueille une manche de la prestigieuse Coupe Sprint repart en grand.

Pour nos lecteurs qui s'y connaissent moins bien, disons que la série Nationwide est en quelque sorte la « série B » de développement de la grande famille NASCAR. Ce sont les vedettes à venir, car on n'y voit pas les grosses pointures comme Tony Stewart, Jeff Gordon, Jimmie Johnson ou Dale Earnhardt Jr.

Pourtant, la course de Montréal a récemment été élue « meilleure course Nationwide » du championnat, un prix qui a rempli de joie le promoteur de l'événement, François Dumontier d'Octane Management.

Course Nationwide
Photo: Sébastien D'Amour

Car, avouons-le, les autres courses de la série Nationwide sont souvent présentées devant des gradins vides (ou presque) les samedis après-midi, tandis qu'à Montréal, une foule impressionnante de plus de 60 000 spectateurs assiste au show.

Oui, c'est tout un show. Ces gros bolides de 3 500 livres, propulsés par des V8 de plus de 650 chevaux, donnent un spectacle impressionnant. D'accord, ils ne sont pas agiles : on dirait des éléphants dans un magasin de porcelaine, mais la présence de nombreux pilotes québécois rend évidemment la course passionnante jusqu'à la toute fin.

Alors si la Nationwide est si populaire ici à Montréal, pourquoi NASCAR ne décide-t-elle pas de tenir une course de sa série reine, la Coupe Sprint? Évidemment, cela plairait au plus haut point à Dumontier, mais ce n'est pas lui qui décide.

NASCAR ne désire pas, en ce moment, tenir une épreuve à l'extérieur des États-Unis, même si celle-ci serait extrêmement populaire. Les commanditaires qui investissent plusieurs millions de dollars pour s'afficher sur les voitures répondront que Montréal n'est pas leur marché visé.

De plus, il s'agit d'une épreuve en circuit routier, genre de tracé dont les amateurs américains et les pilotes ne raffolent pas... Le calendrier de la Coupe Sprint compte déjà trois courses disputées sur des circuits routiers, les puristes et les traditionalistes n'en veulent pas d'une quatrième.

Dernier point : les voitures de la Coupe Sprint ne roulent pas en pneus pluie. Alors s'il pleut, comme c'est souvent le cas lors de cette épreuve, eh bien il n'y aurait pas d'action en piste. Le calme plat en attendant le retour du soleil et une piste sèche.

Il faudra donc que les mentalités évoluent encore pour espérer voir les grandes vedettes de la Coupe Sprint courir chez nous sur le circuit de Formule 1.