Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf familiale 2,5L Comfortline 2010 : essai routier

|
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Rob Rothwell
Le malheur de la Jetta fait le bonheur de la Golf
Or, si les passagers avant se prélassent dans un environnement spacieux, les adultes de gabarit plus généreux emprisonnés pour de longues périodes à l’arrière finiront peut-être, eux, par entreprendre un coup d’État, tant le dégagement pour la tête et les jambes y est limité. Vous n’aurez toutefois pas à écraser une telle rébellion de la part des enfants!

Or, si les passagers avant se prélassent dans un environnement spacieux, les adultes de gabarit plus généreux emprisonnés pour de longues périodes à l’arrière finiront peut-être, eux, par entreprendre un coup d’État, tant le dégagement pour la tête et les jambes y est limité. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

On accède à l’espace de chargement arrière par un grand hayon qui se tient à distance, permettant de charger aisément divers objets. De plus, deux grands espaces de rangement peu profonds se cachent sous le plancher articulé.

En général, l’espace de chargement est bien pensé.

En avant!
Un moteur à essence à 5 cylindres en ligne de 2,5 litres s’affaire à développer une puissance généreuse. Ce moulin suave et quelque peu curieux n’est certainement pas le plus silencieux qui soit, mais il est plus raffiné et nerveux qu’un quatre-cylindres type tout en affichant une consommation semblable.

Déployant 170 ch à 5 700 r/min et 177 pi-lb de couple à 4 250 r/min par l’intermédiaire des roues avant, la Golf familiale n’est pas une mauviette… loin de là. Les reprises sur l’autoroute sont exceptionnelles pour cette catégorie de véhicule, ce qui est rassurant en soi. Ce n’est pas toujours le cas des voitures économiques compactes.

L’optionnel turbodiesel TDI de 2,0 litres représente un autre très bon choix de moteur, un choix plus économique de surcroît. Même si sa puissance nominale traîne loin derrière celle de son cousin à essence, son abondance de couple compense amplement la cavalerie moindre.

Aux acheteurs ayant facilement accès à des pompes diesel, je recommande cette option.

Une expérience tout en douceur, peu importe le moteur
Un des points forts de mon essai routier de la Golf familiale fut l’expérience de conduite incroyablement coulée conjuguée à sa vigoureuse tenue de route : voilà un duo alléchant!

On accède à l’espace de chargement arrière par un grand hayon qui se tient à distance, permettant de charger aisément divers objets. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Rob Rothwell
Rob Rothwell
Expert automobile
None