Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen s’entend avec les États-Unis sur les moteurs truqués

Volkswagen s’entend avec les États-Unis sur les moteurs truqués

Par ,

Volkswagen AG vient de signer un accord de principe avec le gouvernement américain à la suite du scandale des émissions, selon Automotives News. Cet accord touche environ 482 000 véhicules à moteur diesel de 2,0 litres.

En fait, ces véhicules truqués pour passer les tests d’émissions polluantes ne seront pas tous immédiatement réparés. Un juge fédéral à San Francisco a annoncé que Volkswagen accepte d’offrir plusieurs options aux clients floués, dont un rachat de leur véhicule, l’annulation de leur contrat de location ou la réparation du véhicule.

Peu importe ce qu’ils choisissent, les clients auront droit à une « compensation substantielle », a indiqué le juge.

Mais qu’en est-il de toute cette pollution supplémentaire créée par les moteurs truqués? Le constructeur allemand s’est entendu pour mettre en place un fond monétaire visant à remédier aux dégâts environnementaux causés par les émissions anormalement élevées. De plus, Volkswagen se voit dans « l’obligation » de prévoir des fonds spéciaux pour accélérer le développement de technologies vertes.

Notez que l’accord d’aujourd’hui ne s’applique pas aux quelque 80 000 moteurs V6 diesel de 3,0 litres qu’on retrouve dans divers modèles Volkswagen, Audi et Porsche. Un autre jugement pour ceux-ci suivra à une date ultérieure.

Il reste maintenant à voir si une entente similaire sera conclue entre Volkswagen et le gouvernement canadien.