Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

WRC: Sébastien Ogier s'impose, Sébastien Loeb se fâche

WRC: Sébastien Ogier s'impose, Sébastien Loeb se fâche

Par ,

Sébastien Ogier (Citroën DS3) a remporté le rallye de l’Acropole en Grèce devant Sébastien Loeb. Ce dernier s’est déclaré très mécontent de la stratégie adoptée par son équipier.

Ogier, qui avait dominé la deuxième journée de course, avait volontairement ralenti dans la dernière spéciale du samedi afin de laisser passer Loeb en tête. Ce dernier, nanti de seulement deux secondes d’avance, était donc contraint d’ouvrir la route toute la journée du dimanche, et n’a pu résister à Ogier, qui s’impose logiquement avec une avance de 10.5 secondes à l’issue de la journée.

Mikko Hirvonen (Ford Fiesta) complète le podium alors que Petter Solberg (Citroën DS3), grand dominateur de la première journée, s’était totalement effondré le samedi, alors qu’il devait ouvrir la route : le Norvégien termine au 4e rang devant son frère Hening Solberg, sur sa Ford Fiesta de l’écurie Stobart.

Mais le fait du jour est la colère clairement affichée de Sébastien Loeb à l’issue de la course, en revenant notamment sur le fait que l’équipe Citroën avait, samedi, indiqué à Ogier quel temps il devait réaliser pour passer derrière Loeb, ce qui handicapait ce dernier pour la journée du lendemain.

« L'équipe ne disposait pas des temps intermédiaires d'Ogier, alors dans le doute, ils lui ont communiqué le temps à réaliser pour se caler derrière moi au général », a expliqué Loeb au quotidien français L’Equipe. « C'est une belle stratégie d'équipe… ça me fait un peu rire. L'équipe a préféré aider Ogier à gagner ce rallye plutôt que m'aider à gagner le championnat. C'est une bonne information pour la suite. Désormais, on sait qui est le n°1 : c'est Ogier ! »

De son côté, Sébastien Ogier s’est défendu de ces accusations. « Je ne vois pas pourquoi il y aurait des consignes. En plus, la dernière fois qu'il y en a eu (Rallye du Mexique NDLR), on sait ce que Loeb en a fait. » (Loeb avait refusé les consignes de figer l’ordre d’arrivée et a mis la pression sur Ogier, en tête, qui a fini par partir à la faute lors de la dernière journée NDLR).


Classement final :
1. Ogier-Ingrassia (Citroën DS3 WRC) en 4h04’44”3
2. Loeb-Elena (Citroën DS3 WRC) + 10”5
3. Hirvonen-Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC) + 13”5
4. P. Solberg-Patterson (Citroën DS3 WRC) + 38”8

5. H. Solberg-Minor (Ford Fiesta RS WRC) + 5'24”7
6. Wilson-Martin (Ford Fiesta RS WRC) + 6’54”7
7. Räikkönen-Lindstrom (Citroën DS3 WRC) + 8'39”4
8. Hanninen-Markkula (Skoda Fabia S2000 + 11'34”7
etc.

Championnat :
1. Loeb 146 points, 2. Hirvonen 129, 3. Ogier 124, 4. Latvala 76, 5. P. Solberg 73, 6. Ostberg 48, 7. Wilson 36, 8. Räikkönen 24, etc.