Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

2004 Dodge Sprinter 3500

2004 Dodge Sprinter 3500

Par ,

2004 Dodge Sprinter 3500

DaimlerChrysler redéfinit les balises des fourgonnettes commerciales

Depuis le temps qu'on en parlait, les fourgonnettes commerciales "nouveau genre" roulent enfin sur nos routes. D'abord distribuées par Mercedes depuis quelques années en Europe et maintenant sous l'égide de Dodge en Amérique du Nord, les Sprinter ont désormais remplacé les fourgonnettes Ram.

Les responsables des parcs de véhicules habitués aux Ram seront heureux d'apprendre que les nouveaux venus qui carburent au gazole et qui promettent d'être plus durables offrent un bon espace de cargaison, en plus d'être bien maniables en ville. Par contre, les pièces, tout comme le véhicule, coûteront plus cher.

Cela dit, si les administrateurs responsables de petits parcs préfèrent laisser les gros se risquer en premier, certains seront rassurés de savoir que le parc de l'entreprise de livraison UPS en compte déjà quelque 4 000, elle qui doit pallier à la disparition graduelle de quelque 65 000 Pullman P500, ces drôles de camions qui étaient bien appréciés des chauffeurs.

Les avantages que des entreprises comme UPS et FedEx pourraient vous révéler tout-de-go ont d'abord trait au bon rendement et à la faible consommation du moteur. En effet, il faudrait faire rouler deux Sprinter pour arriver à consommer autant que le P500, d'UPS, qui a la mauvaise habitude d'engloutir plus de 16 L aux 100 km!

Et il ne faut pas penser que la petite taille du moteur qui anime le Sprinter rend le véhicule anémique. Au contraire, il est étonnant de constater que le petit turbo-diesel à cinq cylindres de 2,7 L de Mercedes-Benz, produisant 154 ch, puisse propulser aussi rapidement le véhicule, sans hésitation. Et c'est hors de tout doute le couple de 243 lb-pi sur une plage de 1600 à 2400 tr/min. qui en est responsable. De plus, la technologie de pointe du système d'injection directe à rampe commune rend non seulement le moteur efficace, mais il prolonge les intervalles entre les vidanges d'huile, alors que DaimlerChrysler le suggère maintenant aux 16 000 km.

Ainsi, malgré le fait qu'après des programmes-pilotes d'une durée d'un an aux États-Unis, la plupart des chauffeurs et mécaniciens ont dressé un rapport positif de leur expérience de conduite, certains chauffeurs plus costauds espèrent encore garder leur P500 jusqu'à la fin. Effectivement, il y a de ces travailleurs de la route, habitués à un véhicule plus haut et plus large, qui devront s'accoutumer à passer dans une division plus petite pour accéder à l'espace utilitaire et se faire plus étroit en recherchant les colis. De plus, certains habitués aux portières coulissantes n'aimeront pas les portières traditionnelles de la Sprinter.