Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura CSX Type-S 2008 : essai

Acura CSX Type-S 2008 : essai

La petite berline sportive Par ,

La petite berline sportive

Petite est un bien gros mot dans le cas de la CSX. Habillée à la dernière mode « Civic », cette petite Acura, vêtue de blanc, affiche presque les dimensions d'une voiture intermédiaire. Elle semble gonflée aux stéroïdes avec ses jupes latérales et ses déflecteurs. Ce qui lui va bien puisqu'elle est équipée d'un moteur approprié, le i-VTEC de 197 chevaux.

La CSX d'Acura est assemblée à Alliston en Ontario.

Habitacle accueillant
Les portières avant s'ouvrent grand et permettent de se glisser aisément à l'intérieur. Mais pour les fermer, on doit s'étirer et utiliser l'espace de rangement et non l'accoudoir, un non-sens. On aurait dû inverser l'accoudoir et les commutateurs de lève-glaces électriques pour rendre la tâche naturelle et aisée. À l'arrière, on doit porter une attention à la ligne profilée du pavillon pour ne pas se frapper la tête. Le plancher plat permet d'asseoir trois personnes, deux ados et un enfant. Mes deux ados ont trouvé les sièges confortables et le dégagement suffisant. Le dossier des sièges avant possède des vide-poche, et les portières, des espaces de rangement. L'accoudoir central compte deux porte-gobelet.

La chaîne audio offre une excellente sonorité; cependant, j'ai trouvé l'identification et les réglages trop complexes pour en profiter. L'insonorisation est habituellement bonne, mais il faut rouler sur le sixième rapport pour en profiter.

La climatisation se révèle à la hauteur et facile à programmer.

Coffre spacieux
J'ai apprécié le volume du coffre et ses dossiers rabattables. Il permet de glisser des objets passablement longs. Son seuil peu élevé nous évite de forcer pour y loger les sacs d'épicerie. Un seul bémol, mais important celui-là, l'absence d'une poignée intérieure pour le fermer. Il faut saisir le coffre par l'extérieur et se salir les mains pour l'abaisser.

Poste de pilotage
On trouve une bonne position de conduite, mais je déplore qu'on ne puisse pas régler l'assise. Les sièges avant sont confortables, mais le cuir trop glissant nous force à nous repositionner régulièrement. La visibilité avant étonne : d'une part, le tableau de bord avancé confère une bonne visibilité droit devant; d'autre part, dès qu'on tourne un peu les yeux, le pilier A vient gêner la vision. À cause des stylistes, on doit utiliser la petite fenêtre pour s'assurer une vision latérale sûre. Si les rétroviseurs sont de bonne taille, ils ont la fâcheuse habitude de se salir rapidement. On note que les gouttes d'eau et de gadoue sont refoulées sur la surface quand on roule. On devra revoir leur aérodynamisme.

Les rétroviseurs extérieurs ont la manie de se salir rapidement.