Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X5 4.8i 2007 : essai

BMW X5 4.8i 2007 : essai

Par ,

Un mélange parfait

Une silhouette plus découpée, des dimensions accrues et une puissance captivante définissent le BMW X5 4.8i 2007. La plus grande nouveauté est certes l'habitacle entièrement redessiné comprenant une troisième rangée de sièges. Ces améliorations, jumelées à un comportement routier perfectionné, permettent au X5 de demeurer à l'avant-plan du segment des VUS intermédiaires de luxe.

Le X5 arbore un physique plus athlétique et plus agressif que jamais.

Extérieur musclé, intérieur raffiné

À l'instar d'un haltérophile qui fait voir ses nouveaux biceps et ses abdominaux taillés au couteau, le nouveau X5 arbore un physique plus athlétique et plus agressif que jamais. Ce look reflète grandement le style des nouvelles berlines de BMW, qui sont pour le moins accrocheuses. Les lignes audacieuses de cet utilitaire dissimulent efficacement ses 188 mm additionnels en longueur.

En prenant place à bord du véhicule, on a aussi l'impression qu'il s'agit d'une berline. Les sièges sont merveilleusement enveloppants et les matériaux transpirent la qualité et la richesse. Le splendide pommeau du levier de vitesses a l'air d'un instrument chirurgical et il épouse parfaitement n'importe quelle paume de main qui se pose sur lui.

Bien que BMW emploie toujours son controversé système de commandes i-Drive, les fonctions les plus souvent utilisées, comme la climatisation, prennent également la forme de boutons et de touches au coeur du bloc central. Cependant, si l'on veut ajouter plus de basses à la musique, il faut encore naviguer parmi plusieurs menus sur l'interface i-Drive.

En option, 7 places!
L'accès à la nouvelle banquette de troisième rangée nécessite la manipulation des sièges de deuxième rangée. Une fois fait, la petite banquette arrière se dévoile. Je vous avertis, toutefois: elle ne convient pas à des adultes ou pour de longs voyages. Tous les autres sièges, par contre, sont capables d'accommoder confortablement n'importe quel passager, et ce, pendant plusieurs heures.

4,8 litres de puissance
L'ancien V8 de 4,4 litres n'est plus disponible avec le X5. Le nouveau moteur, d'une cylindrée de 4,8 litres, génère 350 chevaux à 6300 tr/min et 350 lb-pi de couple à 3400 tr/min. Cette puissance est suffisante pour propulser le véhicule n'importe où avec autorité. Il faut dire que la boîte automatique à six rapports a son mot à dire là-dedans. L'accélération au décollage nous cale au fond du siège et les dépassements s'effectuent en toute confiance.

Le V8 de 4,8 litres procure de fougueuses accélérations.