Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X6 ActiveHybrid 2010 : essai routier

BMW X6 ActiveHybrid 2010 : essai routier

Quand le monstre devient vert pâle Par ,

Je sais, vous l'avez probablement déjà lu quelque part, mais le BMW X6 a tout du style de la défunte Pontiac Aztek, mais avec un petit côté réussi. Comme l'Aztek, il a une longue ligne de toit qui recule jusqu'au pare-choc arrière; comme l'Aztek, il souffre d'une visibilité arrière quasi abominable; et comme l'Aztek, il a de fortes dimensions, bien au-delà du format traditionnel des utilitaires sport ou des multisegments.

Comme l'Aztek, il a une longue ligne de toit qui recule jusqu'au pare-choc arrière. (Photo: Andrew Pawliuk/Auto123.com)

Mais là s'arrête la comparaison, car contrairement à son américaine et lointaine cousine, le X6 a du style, et une beauté presque animale sur la route. Il s'attire les regards admiratifs, les amateurs allant jusqu'à ralentir sur l'autoroute pour admirer la bête. Ce qui, croyez-en un ancien conducteur d'Aztek, ne se produisait jamais au volant de l'américaine.

La version ActiveHybrid impose quelques petits changements physiques plutôt mineurs – du genre couleur bleu pâle et jantes uniques - à l'exception d'une bosse localisée dans le capot avant, chargée de dissimuler les composantes supplémentaires du véhicule. Il en résulte une espèce de déformation semblable au Bossu de Notre-Dame, mais en avant, ce qui contribue à donner un aspect déséquilibré à l'ensemble, rendant le capot trop court.

Notons aussi que l'habitacle du X6, malgré quelques difficultés à l'embarquement, surtout aux places arrière en raison de la courbure prononcée du toit (en résumé, plus de 6 pieds s'abstenir ou se baisser la tête soigneusement), l'habitacle, disais-je, est totalement confortable et s’enrichit d'un design exceptionnel.

Sans compter une gamme d'équipement abondante, incluant le nouveau système multimédia désormais plus simple à utiliser et, ô bonheur, un affichage des fonctions hybrides du moteur qui permet d'essayer de rouler le plus économiquement possible.

Signalons enfin que deux passagers peuvent prendre place à l'arrière avec grand confort même s'ils tolèrent une visibilité déficiente. Quant à l'espace de chargement, il est élevé et difficile d'accès, mais contient tout de même sa bonne part de marchandises.

Cours de science hybride 101

La beauté du X6 ActiveHybrid, reste évidemment sa motorisation exclusive, développée en collaboration avec d'autres constructeurs dont GM pour la version deux modes. Mais ici, BMW a totalement redéfini la notion d’hybride. En fait, on a plutôt l'impression qu'on utilise ce jargon technique pour nous fournir encore plus de puissance (comme si le gros V8 en manquait), tout en lui donnant une très légère conscience environnementale.

Bémol d'importance, la version hybride n'apporte peut-être pas les fruits écologiques que l'on pourrait souhaiter. (Photo: Andrew Pawliuk/Auto123.com)