Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Aveo5 LS 2009 : essai routier

Chevrolet Aveo5 LS 2009 : essai routier

Jusqu'où votre ego peut-il descendre ? Par ,

Aujourd'hui, notre image est primordiale. Comme les gens préfèrent louer des BMW au lieu de financer des Honda, on s'aperçoit à quel point il est important de se faire voir derrière le volant d'une voiture de luxe allemande.

La hache de guerre de l'Aveo5, c'est sa promotion à l'achat comptant de 9 994 $.

Alors, quand on se magasine une sous-compacte, est-ce que l'image est aussi importante ? Et comment pensez-vous qu'on vous percevra dans l'une des voitures les moins chères sur le marché ? Cela vous dérangerait-il ?

C'est le cas de la Chevrolet Aveo5. À un prix tout juste sous les 14 000 $, elle est un peu plus chère que les Hyundai Accent, Kia Rio et Toyota Yaris ainsi que la championne en titre du prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF), la Nissan Versa berline. Mais la hache de guerre de l'Aveo5, c'est sa promotion à l'achat comptant de 9 994 $.

De la place pour quatre
Comme la plupart des nouvelles sous-compactes, l'Aveo5 peut facilement asseoir quatre adultes -- la ligne de toit procure un dégagement généreux pour la tête, et les panneaux de portes minces laissent suffisamment d'espace en largeur. À l'arrière, trois personnes peuvent se coller et parvenir à boucler leur ceinture sans pincer le postérieur du voisin, mais il n'y a pas suffisamment d'espace pour les épaules.

Dans ce segment de marché, les voitures sont des transporteurs de personnes (comme la Versa) ou de cargaison (comme la Fit), quoique presque chaque modèle peut très bien faire les deux. Dans le cas de l'Aveo5, considérez-la plus pour déplacer des gens, puisque l'espace de chargement n'est pas fameux quand la banquette est relevée : elle concurrence la Yaris pour le coffre le plus petit. Elle bat la Toyota en espace maximal quand la banquette est rabattue, cependant.

À l'intérieur de la petite Aveo, la finition et l'assemblage ne sont pas mauvais, considérant le fait que la voiture est une Daewoo coréenne qui arbore l'écusson Chevrolet. La surface du tableau de bord a une texture plaisante, et les commandes sont solides et d'utilisation conviviale, à l'exception des clignotants et des essuie-glaces, un peu trop bon marché.

L'espace de chargement n'est pas fameux quand la banquette est relevée.