Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Corvette Grand Sport Cabriolet 2012 : essai routier

Chevrolet Corvette Grand Sport Cabriolet 2012 : essai routier

La brute s'améliore avec l'âge Par ,

Aucun modèle de la gamme de Chevrolet n’est aussi célèbre que la Corvette. Bien que nous ayons aperçu quelques Camaro assez musclées au cours de l’histoire, la Corvette s’est toujours imposée comme le porte-étendard de performance depuis son lancement en 1953.

Pour 2012, la sixième génération de la Corvette poursuit sa carrière avec une autre ronde d’améliorations. Les sièges ont été redessinés avec un meilleur soutien latéral pour le conducteur, le volant est nouveau, on a ajouté une chaîne Bose à 9 haut-parleurs, de nouvelles couleurs sont offertes et on propose l’ensemble Édition centenaire de Chevrolet – inclus sur notre voiture d’essai – pour souligner le 100e anniversaire de la marque.

La Chevrolet Corvette Grand Sport cabriolet 2012 n’est pas la voiture la plus sophistiquée, la mieux équipée ou la plus puissante pour vos 100 000$. Cependant, sa puissance déchaînée et son comportement brutal sont les bienvenus pour ceux désirant une supervoiture qui ne se conduit pas toute seule à l’aide d’un paquet de microprocesseurs.

Bruits de moteur ahurissants
Le système d’échappement de performance bimode coûte 1 555 $, et selon nous, vous devriez le prendre. Le V8 LS3 de 6,2 L produit 436 chevaux et un couple de 428 lb-pi, jumelé soit à une boîte manuelle à 6 rapports, soit à une automatique à 6 rapports avec sélecteurs au volant. Bravo, GM : l’essence super n’est pas requise.

L’échappement optionnel rend la Corvette discrète à basse vitesse; vous savez, pour vous pavaner en ville pendant que la force constabulaire vous observe d’un regard accusateur. Toutefois, la pédale au plancher, le LS3 déclenche une furie sonore que personne ne trouverait révoltante. Le sprint de 0 à 100 km/h prend à peine plus de quatre secondes.

Par rapport à la Corvette ordinaire, les modèles Grand Sport obtiennent quelques éléments mécaniques de la version Z06, dont la lubrification du moteur à carter sec, la suspension, les freins surdimensionnés avec disques perforés, les étriers à six pistons à l’avant et quatre à l’arrière ainsi que les roues et les passages de roues plus larges. Notre voiture d’essai inclut également les amortisseurs magnétiques Magnetic Ride, disponibles sur toutes les Corvette. La tenue de route et le freinage de ce bolide provoquent des saignements de nez, mais demeurent incroyablement dociles en ville.

Ne cherchez pas de gadgets modernes tels qu’un moniteur d’angles morts, un système d’avertissement de changement de voie ou un système d’avertissement pré-collision, puisque la Corvette n’en a pas. Les bons conducteurs n’ont pas besoin de ces gogosses, pas vrai?

Habitacle bon marché
Malgré les constantes améliorations apportées à la Corvette, on devra patienter jusqu’à la septième génération de la voiture pour bénéficier d’un habitacle plus cossu. L’atmosphère simpliste n’est pas le problème, mais plutôt la qualité des matériaux utilisés.

Oui, les coutures contrastantes rouges de l’ensemble anniversaire sur le tableau de bord et les panneaux de porte aident à agrémenter le look, mais les plastiques bon marché demeurent difficiles à camoufler. Les interfaces des systèmes audio et de navigation semblent avoir été conçues en 1985, et malgré sa gaine de suède, le volant semble sorti tout droit d’une Chevrolet Cobalt.

En contrepartie, on prend place sur des sièges au soutien irréprochable et merveilleusement confortables, la position de conduite est excellente, tandis que le levier de vitesses et la pédale d’embrayage fonctionnent extrêmement bien. Bref, on s’est bien occupé des aspects critiques d’une voiture de performance.

De plus, on obtient un coffre très utile de 295 litres pour ces randonnées de week-end, accompagné d’un passager ou d’une passagère qui le mérite bien.

Modèle Grand Sport, pas une aubaine
Notre voiture d’essai, peinte en Carbone éclair métallisé et seulement disponible en sélectionnant l’ensemble Édition centenaire de Chevrolet, est absolument magnifique. Ce dernier ajoute également des écussons et des graphiques mettant en vedette le fondateur Louis Chevrolet, un becquet de couleur assortie emprunté à la rutilante ZR1, des étriers de freins peints en rouge et de très jolies jantes en alliage noires.

Cette Corvette GS en question coûte tout juste sous la barre des 100 000 $. Pour quelques milliers de dollars de plus, vous pourriez vous procurer une BMW 650i Cabriolet de 400 chevaux ou une toute nouvelle Porsche 911 Cabriolet de 350 chevaux. Ces deux voitures sont technologiquement supérieures à la ‘Vette, mais pas nécessairement plus excitantes à conduire.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chevrolet Corvette 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Chevrolet Corvette Grand Sport 1SD 2012
    Chevrolet Corvette Grand Sport 1SD 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article