Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Equinox 2007 : Essai

Chevrolet Equinox 2007 : Essai

Par ,

Le Chevrolet Equinox est l'un de ces véhicules qui ne réussissent pas à se démarquer de la masse. Dans l'univers des VUS compacts, le Honda CR-V, le Toyota RAV4, le Nissan X-Trail et le Ford Escape sont plus populaires et aussi plus respectés. Pourtant, nombreux sont les consommateurs qui optent pour un Equinox (ou son équivalent Pontiac, le Torrent), et ce, pour plusieurs bonnes raisons.

Un peu sobre, le design de l'Equinox aurait besoin d'une refonte «torrentielle».

Premièrement, sa fourchette de prix est la même que celle des compétiteurs mentionnés ci-haut. De plus, l'Equinox offre toutes les commodités auxquelles on est en droit de s'attendre d'un véhicule du genre et il possède tout le potentiel nécessaire pour transporter nos bagages et s'aventurer un peu en dehors des sentiers battus.

En gros, l'Equinox est un VUS bien pensé et confortable lors des déplacements quotidiens. Il est spacieux, raisonnablement bien assemblé et assez attrayant (mais moins que le Torrent). En outre, le niveau d'équipement fourni est égal à la compétition, ce qui en fait un bon produit.

Le talon d'Achille de ce VUS est le moteur de base, un V6 de 3,4 litres qui souffre d'une technologie désuète ainsi que d'un manque de raffinement et de performance. Le fait est que 90 % des moteurs à 4 cylindres de la compétition sont aussi compétents, plus économiques et plus satisfaisants à utiliser. La boîte automatique à 5 rapports est douce, comme toutes les transmissions offertes par GM, sans être particulièrement performante. Dans l'ensemble, la mécanique de l'Equinox est correcte, sans plus.

Sur la route, le comportement de l'Equinox est plutôt surprenant. En effet, sa conduite est confortable, quoique loin d'être sportive, et le degré de stabilité et de confiance qu'il procure est plaisant.

L'Equinox comporte un tableau de bord simple mais efficace.

En somme, l'Equinox est une merveille de simplicité, mais il doit porter le poids de ses vieux équipements. Si GM offrait de série un moteur à 4 cylindres raffiné de même qu'un V6 plus poli en option, j'aurais peu de commentaires négatifs à formuler à l'endroit de ce VUS.
photo:Philippe Champoux
Gallerie de l'article