Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Chevrolet Equinox 2018 fait bonne impression

Le Chevrolet Equinox 2018 fait bonne impression

Une belle refonte qui s’accompagne d’un moteur turbo en option Par ,

L’année-modèle 2018 en est une grosse pour General Motors, qui lancera sur le marché 3 VUS redessinés, le plus important étant sans doute le nouveau Chevrolet Equinox 2018. Cet utilitaire compact est un pilier de la marque à la croix dorée et une alternative qui plait à bon nombre de familles canadiennes. C’est aussi le tout dernier modèle à profiter des avantages des petits moteurs turbocompressés, la nouvelle mode dans l’industrie. 

Le nouvel Equinox jouit d’un positionnement unique dans un segment de marché où la lutte est extrêmement féroce. En adoptant de série un moteur turbo et proposant une structure de prix simplifiée, il est en effet bien placé pour séduire les consommateurs à la recherche de puissance et d’équipement à un bon prix. On ne peut plus le voir comme un produit d’entrée de gamme, surtout avec la présence du sous-compact Trax au sein de la famille Chevrolet. 

Sur la route de l’aventure
Armés d’une carte des principales attractions de la Caroline du Nord et du Sud, mon partenaire d’essai et moi avons testé le Chevrolet Equinox 2018 pendant 24 heures, un peu de la même façon que le ferait un acheteur type en voyage. Bien qu’il soit plus petit et plus léger qu’avant, l’Equinox offre presque autant d’espace pour les passagers arrière. Son volume de chargement total est similaire également. Nous n’avons eu aucune difficulté à charger tous nos bagages de même qu’une quantité déraisonnable de collations pour le voyage. Il restait même assez de place pour ramasser des souvenirs en chemin.

Premier arrêt : le Peachoid, cette fameuse citerne d’eau en forme de pêche dans la ville de Gaffney, en Caroline du Nord — popularisé par la série télé House of Cards. Il se trouve en face du Fatz Cafe, où nous avons dégusté de succulents cobblers aux pêches qui nous ont fourni notre énergie pour l’après-midi.

Parlant d’énergie, le Chevrolet Equinox 2018 tire la sienne d’un 4-cylindres turbocompressé de 1,5 litre qui développe 170 chevaux et 203 livres-pied de couple. Ce moteur remplace habilement l’ancien de 2,4 litres, qui se plaignait souvent de devoir déplacer une masse jadis imposante. Appuyé par une boîte automatique à 6 rapports, il m’a vraiment surpris par sa fougue et sa docilité : chaque coup de pédale entraîne une accélération franche. De plus, le moteur turbo ne se montre pas trop bruyant et il consomme moins d’essence, soit 9,2 L/100 km en moyenne dans le cas de l’Equinox à traction. 

En empruntant l’autoroute à destination d’Asheville, en Caroline du Nord, nous avons fait un détour au musée Bennett des voitures anciennes, dont la collection se renouvelle constamment et offre un intéressant contraste avec le charme et le confort contemporains du nouvel Equinox. Qui aurait cru dans les années 1970 qu’un 4-cylindres moins gros qu’un 2,0 litres de lait pourrait un jour générer plus de puissance que certains des V8 ici exposés? 

Le juste prix
Au Canada, le Chevrolet Equinox 2018 sera disponible dans les versions LS, LT et Premier. Celle de base coûte 25 195 $ si vous pouvez vous contenter de 2 roues motrices ou 27 595 $ avec un rouage intégral. À l’autre bout de l’échelle, la version Premier (comme le modèle que nous avons essayé en Caroline du Nord et du Sud) frôle les 40 000 $ lorsqu’on ajoute toutes les options au menu, soit un prix comparable au plus dispendieux des Ford Escape ou Toyota RAV4

Notez que l’Escape lui tient tête en matière d’infodivertissement et de commodités, alors que le RAV4 ne peut compter sur un arsenal de dispositifs de sécurité active aussi étoffé et dernier cri que celui de l’Equinox. Il se limite également à un seul moteur atmosphérique, exception faite du RAV4 Hybride, bien sûr.
 
Tenue de route surprenante
Nous avons apprécié l’habitacle bien aménagé et confortable du Chevrolet Equinox Premier le lendemain matin en filant sur la route du Blue Ridge. Les efforts de la compagnie pour accroître le raffinement de son utilitaire, jusque-là réputé pour son côté robuste et pratique, nous ont sauté aux yeux. 

Le plus surprenant, par contre, c’est le calme dont faisait preuve l’Equinox 2018 dans les enchaînements de virages. De mémoire, il s’est mieux comporté qu’un grand nombre de VUS compacts que j’ai testés dans des conditions semblables. Certes, les vrais amateurs de conduite n’en feront pas leur choix numéro un, mais il faut tout de même reconnaître que les ingénieurs de Chevrolet ont bien fait leurs devoirs sur le plan de la tenue de route. 

L’Equinox 2018 en bref
Dans les mois qui suivent, la gamme s’élargira avec un moteur turbo à essence de 2,0 litres produisant 252 chevaux ainsi qu’un turbodiesel de 1,6 litre qui promet une consommation moyenne de seulement 6,9 L/100 km, donc on peut dire que le meilleur reste à venir pour le Chevrolet Equinox 2018 en termes de performance et d’économie à la pompe. 

Toutefois, pour ceux et celles qui ne veulent pas payer plus cher pour un extra de puissance ou qui n’ont pas besoin de parcourir d’aussi grandes distances entre les pleins, le modèle turbo de 1,5 litre mérite un essai, même dans une catégorie où on a l’impression que tous les concurrents deviennent plus spacieux, plus rapides et plus écoénergétiques à vue d’œil.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
60%
Chevrolet Equinox 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Chevrolet Equinox 2018
Chevrolet Equinox 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Seconde galerie photos du Chevrolet Equinox 2018