Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Malibu 2004

Chevrolet Malibu 2004

Finie la monoculture! Par ,

Chevrolet Malibu
Finie la monoculture!

Avec la précédente génération il y avait "LA" Malibu: une seule carrosserie et un seul moteur disponibles. C'était un peu juste pour aller chercher des concurrentes aux dents longues nommées Honda Accord ou Toyota Camry. D'autant plus qu'elle manquait singulièrement d'arguments face à ces deux ténors.

Burlington, Vermont - L'ancienne Malibu était, disons, très classique. Elle continue d'ailleurs sa carrière sous le nom de Malibu Classic (!), et Chevrolet ne la vendra plus qu'à titre de voiture de parcs pour encore deux ans.

La nouvelle Malibu est la première application en Amérique du Nord de la plateforme Epsilon, qui sert déjà de base aux Opel Vectra et Saab 9-3 européennes. Cette fois-ci, elle sera déclinée en deux formats de carrosserie et avec deux motorisations.

Fini l'anonymat!

En termes d'esthétique, la nouvelle Malibu ose plus, même si ses lignes sont loin de faire l'unanimité, particulièrement au chapitre de la calandre et de sa barre horizontale qui fait légèrement imposée au dernier moment. Avec une ceinture de caisse relativement haute, elle manque quelque peu de finesse. Mais on saluera quand même l'effort de Chevrolet de mettre sur le marché un produit qui fait moins générique.

Le cas de la Malibu Maxx est un peu différent. Son arrière s'accommode mieux de la hauteur de la ligne de caisse. En revanche, on a l'impression que les roues arrière ont littéralement été poussées. Impression confirmée par les chiffres puisque l'empattement augmente de 152 millimètres, alors que la longueur totale diminue de 13 millimètres. Et n'appelez surtout pas la Maxx une familiale! Son arrière tronqué la rapproche plus des berlines cinq portes, plus populaires en Europe (d'ailleurs, son pendant dans la gamme Opel s'appelle Signum).

Fini le 3.1-litres!

Côté moteurs, exit l'antédiluvien 3,1-litres! Il est remplacé par le 4-cylindres Ecotec de 2,2 litres (non disponible dans la Maxx) et un nouveau V6 de 3,5 litres. Le 4-cylindres, déjà vu dans de nombreux produits GM, développe 145 chevaux. Il s'acquitte honorablement sa tâche et permet à Chevrolet de proposer une Malibu à un prix plancher et permettra de contenter ceux qui cherchent de l'espace avant tout. Tout juste s'avère-t-il un peu bruyant en accélération. Le V6 emmène la Malibu à un autre niveau. Dérivé du 3,4-litres qu'on trouve, entre autres, dans la Venture, il offre 200 chevaux et une bonne souplesse à tous les régimes. Les deux moteurs sont accouplés à une boite de vitesses automatique Hydramatic 4T45-E à 4 rapports d'une grande douceur.