Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Silverado 1500 2LT Z71 4x4 2015 : essai routier

Chevrolet Silverado 1500 2LT Z71 4x4 2015 : essai routier

L'ouvrier qui porte un nœud papillon Par ,

Il est vrai que les camionnettes modernes regorgent de commodités haut de gamme et de gadgets dernier cri, mais elles restent avant tout des ouvrières acharnées qui savent rendre plus de services que tout autre genre de véhicule sur le marché. 

Quand vient le temps de redessiner un modèle conçu pour travailler dur (et réputé pour ça depuis longtemps), les ingénieurs et les stylistes doivent trouver une solution pour faire différent sans toutefois compromettre les valeurs et les compétences qui le définissent.

C'est ce qu'a accompli General Motors avec la nouvelle génération de ses camionnettes pleine grandeur. La Chevrolet Silverado 1500 2015 et la GMC Sierra 1500 2015 sont certes moins capables d'en prendre que les modèles 2500HD et 3500HD, mais elles s'avèrent quand même très robustes et performantes en plus d'avoir fière allure. Elles font la job, pas de doute là-dessus!

Avec la Silverado, le choix est infini 
Ce qui est génial (et parfois intimidant) avec les camionnettes de nos jours, c'est le choix épouvantable de configurations et d'options qui s'offre aux acheteurs : les cabines, les longueurs de caisse, les motorisations, les systèmes d'entraînement, les ensembles de remorquage, etc. Il y en a tellement! Heureusement pour des novices comme moi, on trouve des groupes d'équipements qui facilitent un peu les décisions.

J'ai essayé une Chevrolet Silverado 1500 2LT 4x4 2015 dotée du groupe suspension tout-terrain Z71, qui comprend des amortisseurs monotubes Rancho, un filtre à air de grande capacité, un dispositif de contrôle de descente et des plaques protectrices en dessous. Elle se démarquait également par une  calandre au style unique avec emblème Z71 et décalcomanies Z71 sur la caisse, sans parler des plaques de seuil de porte Z71 en métal brossé et des cadrans au fini exclusif Z71.

J'adore le look de la Silverado 1500; les designers de GM ont vraiment fait du bon boulot l'an dernier. Encore plus masculine et coriace qu'elle ne l'était déjà, elle envoie tout un message sur la route avec sa gueule carrée découpée en blocs massifs. 

Une camionnette dans l'âme
À l'intérieur, par contre, je dois avouer que la Chevrolet Silverado 1500 2015 a encore des croûtes à manger avant d'égaler la concurrence, tel que mentionné dans notre essai comparatif entre la Silverado et la Ford F-150. Sa cabine n'est pas mauvaise en soi, mais elle n'est pas extraordinaire non plus; elle est typique d'une camionnette, tout simplement. Ford et Ram ont relevé leur jeu d'un cran en offrant beaucoup de commodités et en créant un décor qui s'apparente à celui d'une voiture, alors Chevrolet devrait en faire autant.

Bien entendu, les sièges de la Silverado sont très accommodants et confortables, tandis que les commandes sont grosses et assez faciles à manipuler avec des gants. La cabine multiplaces propose énormément d'espace à l'arrière, au point où mon fils pouvait courir de long en large (une fois le véhicule immobilisé, il va sans dire).

Notre essai comparatif a également révélé une grande différence au plan de la conduite et c'est surtout là que la Chevrolet Silverado 2015 a baissé dans mon estime.

Une grosse brute qui se conduit comme telle
Cette camionnette est très costaude (elle pèse environ 600 livres de plus que la F-150) et sa performance en souffre, même sans la moindre charge. Le V8 EcoTec3 de 5,3 L sous le capot génère 355 chevaux et un couple de 383 livres-pied (380 et 416, respectivement, en utilisant du carburant E85 avec éthanol) via une boîte automatique à 6 rapports. Dans le cas de mon modèle d'essai, qui valait un peu plus de 50 000 $, les capacités de charge utile et de remorquage s'élevaient respectivement à 1 850 et 9 100 livres.

Quel est le problème avec la Chevrolet Silverado 1500 au juste? Eh bien, malgré ce que laissent croire les chiffres ci-haut, il ne se passe pas grand-chose quand on enfonce l'accélérateur. J'avais carrément l'impression de conduire une hybride ou encore un véhicule en mode ÉCO tellement la réponse du moteur se faisait attendre. Le moindre élan paraissait laborieux. Imaginez avec une lourde charge dans la caisse ou une remorque attachée à l'arrière!

Contrairement à sa grande rivale, la Silverado 2015 ne compte pas sur une carrosserie en aluminium et traîne donc plus de poids à vide, ce qui fait travailler le moteur davantage. Oui, le V8 EcoTec3 produit un beau son en pleine accélération, mais ce n'est qu'une partie de l'équation des camionnettes. La F-150 gagne haut la main la bataille sur la route.

Quelle camionnette devriez-vous choisir?
Ford trône incontestablement au sommet des camionnettes pleine grandeur, et ce, depuis plusieurs décennies. Toutefois, ce serait une grave erreur de la part d'un acheteur de sous-estimer la Chevrolet Silverado 1500 ou de ne pas l'essayer. Elle constitue un excellent choix en termes de robustesse et de compétences; il faut juste être patient pour que le moteur se dégourdisse.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chevrolet Silverado 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :S.D'Amour
2015 Chevrolet Silverado 1500 2LT Crew Cab 4WD pictures