Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet SSR 2002

Chevrolet SSR 2002

Par ,

Fiche d'identité

Modèle : SSR
Versions : unique
Segment : camionnettes
Roues motrices : arrière
Portières : 2
Places : 2
Sacs gonflables : 2
Concurrence : Ford F-150 Lightning, Chrysler Prowler

Il fallait s'y attendre, la mode rétro du monde de l'automobile a fini par rejoindre le monde des camionnettes. Le premier exemplaire de cette configuration verra bientôt le jour sous la forme de la SSR de Chevrolet. SSR veut dire Super Sport Roadster. Dévoilée en étude de style au Salon de Detroit de janvier 2000 (que l'on reconnaît en bleu sur les photos, la jaune étant le modèle de pré-série), la SSR a eu un impact plus grand que prévu par les administrateurs de General Motors. Le premier cri des journalistes et des visiteurs du salon fut : « Construisez-la ! » Et c'est ce que GM a fait au cours des mois qui ont suivi.

CARROSSERIE

L'apparence extérieure de la SSR est facile à identifier. On y reconnaît rapidement l'allure générale d'une camionnette Chevrolet de 1953. Mais un peu à la façon des « hot-rodders » californiens, les stylistes de GM ont réussi à en intégrer et remouler les formes dans une carrosserie aux lignes plus fluides. C'est vraiment du dessin américain à son meilleur. Les feux ovalisés sont bien placés dans les ailes avant, alors que la calandre reproduisant fidèlement celle de la camionnette de 1953 est traversée d'une baguette en aluminium brossé qui retient l'emblème Chevrolet. Le capot plongeant et arrondi reproduit aussi les lignes des anciennes camionnettes.Malgré les ailes bombées mais plus effilées, la carrosserie est assez rectangulaire. Se voulant une camionnette, la SSR comporte une sorte de caisse à l'arrière, mais celle de l'étude de style était fermée... pour les besoins de la cause. L'arrière est assez traditionnel, avec un panneau rabattable rectangulaire et des feux ronds encastrés dans les ailes arrière. Encore une fois, une baguette en aluminium brossé vient traverser la carrosserie. Le pavillon de la SSR reprend également la forme du toit du modèle d'antan, mais dans le cas du prototype de Detroit, celui-ci se repliait et se cachait sous un panneau amovible devant la caisse. Son concepteur en chef, Ed Welburn, tenait tellement au toit escamotable que la première unité de préproduction que j'ai vue à Detroit l'avait ! Enfin, la SSR se détache des nouvelles tendances de GM -- qui semble vouloir donner des angles évidents à tous ses nouveaux modèles et prototypes -- avec ses lignes arrondies et galbées.