Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Sebring 2001

Chrysler Sebring 2001

Par ,

Au premier coup d'oeil, on reconnaît les liens de sang avec l'Intrépide et le LHS dans la forme et la présentation. Mais, au-delà des lignes, la nouvelle gamme de Sebring offre plus de puissance, de rigidité et de qualité de finition. Doit-on y voir l'influence de Daimler. Une chose est certaine, Chrysler offre un meilleur produit à tous les niveaux.

Un raffinement évident

Au volant, le seul point en commun avec l'ancienne version est le nom. J'ai eu l'occasion de mettre à l'essai la version coupée LXi avec moteur V6 3,0L de 200 cv et le modèle berline avec le même V6 mais en version automatique. Au départ la rigidité s'est améliorée de 90%. Une impression de conduite beaucoup plus agréable. Dans le cas de la boîte manuelle, une grande douceur à l'utilisation combinée au moteur fabriqué par Mitsubishi qui remplace le paresseux et très ennuyant moteur V6 2,5L. Le partenaire japonais est aussi présent comme fournisseur de la mécanique de base, un 4 cylindres 2,4L de 142 cv et également pour la plate-forme de la version coupée construite dans l'usine de Mitsubishi en Illinois. La berline offre une plate-forme distincte et assemblée à Streling au Michigan. Puissance, souplesse, espace et confort ne sont pas des mots que l'on associait à l'ancienne Sebring, mais ces expressions décrivent très bien la version V6 de la cuvée 2001. Autre point fort de la Sebring, son habitacle généreux qui offre quatre et même cinq places autant en version coupé, berline et décapotable. Avec autant de plaisir derrière le volant, il semble évident que Chrysler cherche à rajeunir sa clientèle avec la nouvelle famille de Sebring. Chrysler veut faire baisser la moyenne de la fin de la quarantaine au milieu de la trentaine.