Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Durango 2004 : essai routier

Dodge Durango 2004 : essai routier

De la puissance et de l'espace pour se la couler douce Par ,

De la puissance - et de l'espace - pour se la couler douce

Alors que plusieurs fabricants de véhicules utilitaires sport (VUS) essaient de produire des camions qui se conduisent comme des voitures, le Dodge Durango 2004 redessiné a été conçu pour offrir à la fois la capacité de chargement d'un grand VUS et le maniement d'un VUS intermédiaire.

Après avoir conduit le tout nouveau Durango pendant une semaine, je ne pouvais qu'en être convaincu. Il a peut-être l'air grand vu de l'extérieur - et aussi de l'intérieur en fait - mais il n'en paraît rien dès qu'on décide d'exploiter sa dynamique de conduite sûre et solide. Un mastodonte? Non... Rien de plus qu'un splendide VUS intermédiaire.

Les designers et ingénieurs de Dodge se vantent par ailleurs d'avoir amélioré la consommation d'essence du nouveau Durango par rapport au modèle précédent, ce qui est vrai dans un sens. Bien que le tout nouveau moteur HEMI de 5,7 litres soit toujours aussi glouton, particulièrement lorsque le véhicule est très chargé, il est beaucoup plus sophistiqué que le colosse de 5,9 litres qu'il remplace.

Le Durango 2004 est disponible avec deux choix de moteurs. Il y a d'abord un V8 de 4,7 litres à SACT qui développe 230 chevaux à 4700 rpm et un couple de 290 lb-pi à 3700 rpm. D'un autre côté, si vous avez besoin de plus de puissance, vous pouvez opter pour ledit HEMI qui fait retentir ses 335 chevaux à 3200 rpm et un couple de 370 lb-pi à 4200 rpm. C'est ce dernier qui se retrouvait sur mon modèle d'essai et, comme vous pouvez l'imaginer, il n'a pas eu trop de misère à entraîner le gros VUS à travers collines et vallons. Une de mes sorties mémorables s'est produite sur une pente abrupte près de chez moi; j'ai eu l'impression pendant un instant de revivre les folles courses d'il y a quelques années au volant d'un "muscle car" équipé du HEMI.

Soit dit en passant, les deux nouveaux V8 offrent une économie d'essence par rapport à l'ancien Durango, et ce, même si le HEMI Magnum déploie 100 chevaux - 100 chevaux! - de plus que le Magnum de 5,9 litres qu'il remplace. Sa réduction de consommation est plus précisément de 10 %.

Outre la puissance incroyable du moteur HEMI, la caractéristique la plus vendeuse sur le nouveau Durango est sans doute son intérieur spacieux - et peut-être aussi ses capacités de chargement et de remorquage. Le véhicule est plus long que son prédécesseur de 17 cm, plus large de cinq cm et plus haut de sept cm. Avec la troisième rangée de sièges rabattue, l'espace de chargement disponible est accru à tel point qu'il est supérieur à ce qu'offre le Chevrolet Tahoe, le Ford Expedition et le Toyota Sequoia, qui sont pourtant considérés comme de grands VUS.