Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Mazda MX-5 RF 2018

L’été est arrivé! Deux semaines à bord de la MX-5 RF Par ,

Deux semaines au volant de ce roadster se sont avérées deux semaines de plaisir, de conduite sportive et de grandes bouffées d’air frais en ce début d’été… mais ne soyez pas trop grand.

Cette ancienne Miata qui se conduit maintenant comme un Go-Kart saura vous en mettre plein la vue! Il est vrai qu’il faut se réconcilier d’avance avec ses faiblesses en tant que véhicule à usage quotidien. En commençant par l’accès à bord, l’espace, la boite à gant, les espaces de rangement, l’impossibilité de reculer les sièges, etc. Sauf que cette voiture, dans sa globalité, donne envie de s’éclipser du travail pour s’évader à son volant!

Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Auto123.com
Mazda MX-5 RF 2018

Côté style, la nouvelle MX-5 RF (pour Retractable Fastback), reçoit des jantes 17″ Bright dark, et des rétroviseurs couleur caisse; ma version était un beau bleu éternel mica. La particularité de cette RF, c’est un toit en dur, que se replie partiellement. Un dispositif qui rappelle les toits Targa chez Porsche. Toit fermé, on a l’impression de rouler avec n’importe quelle voiture à toit dur conventionnel.

Les sièges baquets procurent un excellent maintien même si on avait apprécié un peu plus de réglage. Les commandes tombent bien sous la main, chaque bouton semble être à sa place. L’électronique vient en aide à la conduite quotidienne et même si certains critiquent l’électronique trop envahissant chez Mazda, nous n’avons pas eu à souffrir de toute cette ingérence sonore ou visuelle.

Au contraire, dans la MX5, la détection d’angle mort et autres bidules de sécurités sont utiles en raison, encore une fois, d’un centre de gravité bas. Une Yaris à un feu rouge avait l’air de me dominer!

Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Auto123.com
Mazda MX-5 RF 2018

Le capot renferme un petit moteur 2.0L DOHC I4 avec 155 petits chevaux énervés. Certes il n’y a rien d’impressionnant, mais associé à une boite manuelle à 6 vitesses extrêmement précise et très agréable à manier, le Go-Kart se transforme en bolide avec un centre de gravité extrêmement bas (parlez-en à mon dos) et de super freins Brembo pour arrêter la « bête »!

La consommation d’essence durant mon essai s’est soldée par un 8.0l/100km et inutile de vous dire que c’était le dernier de mes soucis, tant l’agrément de conduite était au rendez-vous. Même en accélération vive, la consommation ne dépassait guère les 8,2l/100km. Munie d’un réservoir de 45l, l’autonomie, de cette petite voiture, frôlait les 500km.

Conclusion
Une fois ce plaisir assouvi, vous devrez vous faire une raison et accepter de payer 42,200$ pour ce jouet. Elle n’est pas donnée! On s’entend qu’on peut lui citer tous les défauts et se rattraper avec toutes les qualités; il n’en reste pas moins que c’est une seconde voiture qui nous fait payer le prix cher une utilisation estivale. Cher, mais oh qu’agréable.

Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Auto123.com
Mazda MX-5 RF 2018
Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Auto123.com
Mazda MX-5 RF 2018
Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Auto123.com
Mazda MX-5 RF 2018
Mazda MX-5 RF 2018
Photo : Mazda
Mazda MX-5 RF 2018