Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Suzuki SX4 JX TI 2007

Essai : Suzuki SX4 JX TI 2007

Par ,

Le style prend le dessus

Heureusement pour nous, acheteurs de voitures, il y a de nombreux choix intéressants dans la catégorie des voitures compactes. Pourtant, on n'y trouve pas de familiales. Comme les gens, pour la plupart, aiment rouler dans un véhicule qui a du style, quand un modèle se démarque, il peut connaître du succès.

Le style de la SX4 est original et rafraîchissant.

Tout cela est matière de goût, il va sans dire. Personnellement, je trouve que la nouvelle SX4 est belle avec ses phares arrondis enveloppant les coins avant et son derrière plongeant, qui en font une voiture mignonne.

Motorisation modeste mais efficace
Sous le capot, on trouve un moteur de 2 litres qui produit 143 chevaux; c'est moins que celui de l'Aerio à cinq portes qu'elle remplace, mais c'est quand même suffisamment puissant. Ce 4-cylindres est un peu bruyant à plein régime, mais il fait le travail. J'ai essayé les versions à boîtes de vitesses manuelle et automatique; la version à boîte manuelle fonctionne bien, l'embrayage n'étant pas trop ferme, et le levier de vitesses, plutôt précis.

L'automatique, par contre, n'est pas aussi satisfaisante. Les décollages sont un peu laborieux, mais une fois qu'on a passé les deuxième et troisième rapports, le rythme s'accentue. Cette boîte automatique, qui ne comporte que 4 rapports, aurait avantage à en compter un cinquième. Le Grand Vitara offre une boîte automatique à 5 rapports; pourquoi Suzuki ne peut-elle pas l'utiliser dans la SX4 ?

La consommation de carburant est plus élevée que du côté de la concurrence. Avec des moyennes de 10,6 litres aux 100 kilomètres pour la version manuelle et de 11 litres aux 100 kilomètres pour l'automatique, la consommation est plus élevée que celle de la Matrix, de la HHR et de la Focus ZXW. Par contre, n'oublions pas que cette version est pourvue de la traction intégrale, ce qui ajoute du poids et de la friction au groupe motopropulseur.

Bon comportement routier
Pour ce qui est de la traction intégrale, notons qu'elle est assez facile à utiliser. Un bouton placé dans la console centrale vous permet de rester en mode à traction ou de choisir « AUTO », ce qui distribue la puissance vers les roues arrière quand il y a une perte d'adhérence. Si vous pensez vous embourber, toutefois, vous pouvez sélectionner le mode « LOCK »', ce qui active la traction intégrale à plein temps. Le système fonctionne de façon transparente; les passages d'un mode à l'autre sont imperceptibles, et l'on ne ressent pas de contrecoups.

Cette version en particulier est équippée d'une traction intégrale intelligente.