Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Mustang GT 2005

Ford Mustang GT 2005

La tradition continue ! Par ,

La tradition continue !

Photo - Antoine Joubert
Depuis un peu plus de 40 ans, la Mustang est synonyme de passion, de performance, mais aussi d'accessibilité. En effet, la philosophie de Ford, dès le tout début, était d'offrir une voiture musclée et racée, et dont le prix ne représentait pas un obstacle pour les acheteurs. Aujourd'hui, cette formule semble toujours gagnante, puisque la Mustang demeure la sportive la plus vendue en Amérique, et ce, depuis des lunes. Cependant, il ne faut pas croire que Ford a tout pris pour acquis, comme la fait GM avec les défuntes Camaro et Firebird. Même en conservant une technologie, disons traditionnelle, le vénérable Pony Car a su s'adapter brillamment au nouveau millénaire.

Design et architecture

Photo - Antoine Joubert
Entièrement nouvelle, la Mustang 2005 s'inspire de l'une des plus belles versions à avoir vu le jour. Vous aurez sans doute remarqué cette grande ressemblance avec le modèle fastback vendu de 1965 à 1968, et popularisé notamment par le film « The Bullit ». On lui reconnaît la ligne de toit fuyante, les petites glaces latérales arrière, le long capot au bout duquel se trouve une calandre inclinée vers l'intérieur, et les feux arrière toujours caractérisés par ces trois bandes verticales. La version GT, qui se veut pour l'instant la version la plus performante, se distingue du modèle de base par des jantes de 17 pouces, un pare-chocs avant plus agressif et des feux antibrouillard circulaires, logés à même la grille de calandre.

Photo - Antoine Joubert
Lancé à la fin de la longue période hivernale, le cabriolet Mustang se décline lui aussi en version de base et GT. Sans être aussi attrayant au point de vue esthétique, il fait tout de même tourner les têtes de tous ceux qui croisent son chemin. Lors d'un rassemblement de voitures anciennes qui avait lieu sur la Rive-Nord de Montréal, notre modèle d'essai, peint d'une couleur bleue très voyante, n'a d'ailleurs pas manqué d'admirateurs. Personnellement, pour lui donner un peu plus de caractère, j'aurais équipé le modèle GT de prises d'air latérales et de capot, à la façon du modèle 2004. Mais je n'ai aucune crainte, Ford ajoutera certainement ces artifices sur des versions à venir.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Ce que je détestais le plus sur le modèle de génération précédente est aujourd'hui l'un des points les plus intéressants. Le tableau de bord, également inspiré de celui qui prenait place dans le modèle original, se distingue par une architecture similaire des deux côtés. Les quatre bouches de ventilation et les cadrans indicateurs, encerclés de chrome, apportent une touche nostalgique à l'ensemble, tout comme les appliques métalliques. Derrière le magnifique volant à trois branches se cache une instrumentation rappelant évidemment celle d'autrefois, avec des chiffres inclinés qui suivent la forme des cadrans. Cependant, un petit gadget livré de série permet de choisir parmi six couleurs d'éclairage, soit blanc, rouge, orange, bleu, violet et vert. À la fois sobre et stylisée, la planche de bord s'avère aussi des plus ergonomiques. À l'exception du levier servant à activer les clignotants, qui m'a semblé trop éloigné du volant, tous les boutons et commandes sont faciles d'accès. De plus, la qualité d'assemblage et de finition, sans être égale à celle d'une Lexus, se situe à des années-lumière de ce que l'on retrouvait dans sa devancière.