Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Mustang GT cabriolet 2013 : essai routier

Ford Mustang GT cabriolet 2013 : essai routier

Renouer avec le bon vieux temps Par ,

J'aime les Mustang depuis ma tendre enfance en Angleterre. Mon père a d'ailleurs possédé une Mach 1 décapotable au début des années 1970. Là-bas, cette voiture se faisait extrêmement rare et elle causait parfois des bouchons de circulation parce que les gens s'arrêtaient pour la regarder. Pendant que la majorité d'entre eux conduisaient de vieilles MGB et de petites Austin, j'avais la chance de me promener à bord d'une icône américaine, celle à qui l'on doit le terme pony car : la Ford Mustang.

Bon, la suite de l'histoire n'a pas toujours été aussi rose, certains modèles laissant même franchement à désirer. Toutefois, je suis ravi de voir les créatures qui sortent de l'écurie à l'ovale bleu depuis quelque temps - que des pur-sang! La Ford Mustang GT cabriolet 2013 en est assurément un bon exemple.

Oui, je sais, elle utilise encore un essieu arrière rigide (un peu archaïque de nos jours), mais ça fait partie de son charme. Alors que la concurrence tente de recréer la magie des muscle cars d'antan avec des plateformes modernes, la Mustang s'avère d'après moi la seule qui donne l'impression de conduire une authentique descendante.

L'évolution d'une légende
La nouvelle Mustang se reconnaît au premier coup d'oeil, et ce, de n'importe quel angle. Pour 2013, elle adopte un faciès légèrement plus agressif qui évoque le modèle de 1968 conduit par Steve McQueen dans le film Bullitt. Le tout est judicieusement accentué par des phares au xénon (de série sur les Mustang V6 et GT) flanqués de très jolis feux à diodes électroluminescentes. Le capot redessiné se dote maintenant de bouches d'air fonctionnelles qui font paraître la voiture puissante et rapide avant même de décoller. Évidemment, la peinture rouge vif de mon modèle d'essai avait un grand mot à dire là-dedans.

L'intérieur bien agencé semble parfait pour une thématique rétro en 2013. Ford touche nos cordes sensibles tout en inondant la Mustang de gadgets dernier cri, tels que la nouvelle version du système SYNC et la fantastique application de piste qui permet de calculer les forces g, les temps d'accélération et la performance de freinage.

Une cavalerie déchaînée
Sur la route, la Ford Mustang GT cabriolet 2013 nous fait vivre de fortes sensations. Son V8 de 5,0 L à double arbre à cames en tête génère pas moins de 420 chevaux (huit de plus qu'en 2012) à un régime de 6 500 tours/minute et autorise des sprints de 0 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes. C'est très rapide, bien sûr, mais pas du tout surprenant quand on connaît les racines de la Mustang.

Malgré l'absence d'une suspension arrière indépendante, la plus récente génération peut aussi attaquer les virages avec brio. D'ailleurs, si vous croyez que le temps des essieux arrière rigides est révolu, vous vous trompez royalement. Regardez tous les véhicules qui exigent robustesse et fiabilité au plan mécanique (camions, 4x4, bolides de rallye et de course, etc.); dans plusieurs cas, vous en verrez un.

Chauffer les pneus pendant qu'on explose en ligne droite s'avère très amusant (à condition de le faire sur un circuit fermé), mais il faut pouvoir refroidir les ardeurs tout aussi rapidement. Dieu merci, la compagnie m'avait prêté un exemplaire doté des freins Brembo en option. Autrefois réservés aux voitures sport de luxe, ces derniers peuvent maintenant être installés sur une Ford. En ce qui me concerne, ils en valent le prix.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas conduit une décapotable et, pour vous dire la vérité, j'avais oublié à quel point l'expérience peut être grisante. Bon, il faut accepter que le châssis se torde un peu plus, surtout quand on roule sur des chemins de campagne en plus ou moins bon état, mais tous les cabriolets à toit souple se comportent ainsi (sauf de rares exceptions très dispendieuses).

Le prix? Tout est relatif!
La Ford Mustang GT cabriolet 2013 se vend à partir de 44 299 $. Avec les diverses options incluses sur mon modèle d'essai, la facture dépassait les 50 000 $ - un peu choquant quand on se rappelle que la Mustang a vu le jour comme un coupé de performance abordable destiné au grand public. Par contre, il ne s'agit plus d'une voiture à l'équipement minimaliste; on y retrouve toutes les commodités modernes auxquelles on s'attend et même plus encore.

Un truc cool que j'ai adoré, c'est le logo de la Mustang qui s'illumine sur le sol grâce à un projecteur intégré à chaque rétroviseur latéral. Je l'ai remarqué pour la première fois en sortant d'un restaurant chinois et le message dans le biscuit ne m'avait pas préparé à une telle surprise. Rapidement, tous les gens dans le stationnement se sont massés autour de la voiture. J'ai même dérogé à mon habitude en leur faisant croire qu'elle m'appartenait! Je me tenais là, avec un énorme sourire au visage, comme pour dire : « Quoi? La vôtre n'a pas ça? »

Voilà un des nombreux épisodes qui ont rendu ma semaine au volant de la Ford Mustang GT cabriolet 2013 si agréable et mémorable. Certes, la compétition est féroce et tout acheteur de coupé sport puissant devrait aussi essayer les Dodge Challenger et Chevrolet Camaro (entres autres) afin de prendre la meilleure décision. Toutefois, il n'y a pas de doute dans mon esprit : la Mustang se rapproche le plus des glorieuses ancêtres que les constructeurs s'efforcent aujourd'hui de reproduire.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Ford Mustang 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Ford Mustang Décapotable 2013
    Ford Mustang Décapotable 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article