Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic Hybrid 2008 : essai routier

Honda Civic Hybrid 2008 : essai routier

Par ,

Honda pour toujours
Ne cherchez pas dans la Honda Civic hybride le moindre signe d'une influence extérieure. Que ce soit en matière de design, de fonctionnalité ou de performance, elle est clairement tatouée Honda et n'a rien à envier à ses rivales de même catégorie.

Bref, la Honda Civic hybride se positionne dans un créneau d'économie et de confort relatif pour ses passagers.

La Honda Civic hybride se positionne dans un créneau d'économie et de confort relatif.

Rien de foudroyant
Parce qu'elle est dotée de la motorisation hybride, c'est-à-dire du système IMA (Integrated Motor Assist) de Honda, la petite compacte est d'abord tournée vers l'économie de carburant. Oubliez donc la puissance fulgurante ou les accélérations décoiffantes; la petite voiture se débrouille à merveille dans la circulation, n'ayant aucune crainte des arrêts-départs inhérents aux bouchons de circulation, mais elle n'a rien d'une voiture de course.

Son petit moteur à 4 cylindres de 1,3 litre déchaîne ses 110 chevaux sans trop gémir, mais ne peut évidemment pousser la machine trop rapidement. Et la boîte à variation continue, qui est d'office jumelée à la version hybride, n'a rien non plus pour augmenter les performances. Ainsi, comme elle maintient le régime moteur dans sa plage maximale, peu importe les exigences, elle mise surtout sur la rationalisation de la consommation.

Avec de tels outils, la petite Honda Civic hybride se tire assez bien d'affaire en matière de consommation; les estimations du fabricant sont nettement trop optimistes, mais en conduisant avec un minimum de précaution, il n'est pas trop difficile de maintenir une moyenne inférieure à 6 litres aux 100 kilomètres.

Une simple assistance
Et contrairement à une autre technologie japonaise, ce n'est pas en ville que la Civic hybride est à son meilleur. Bien sûr, elle est munie du système « Stop'n go », c'est-à-dire un système qui entraîne l'arrêt du moteur à essence quand le véhicule s'immobilise. Il est cependant impossible de circuler uniquement en mode électrique, et dès qu'on soulève le pied du frein, le moteur à essence se remet en marche.

Il faut plutôt miser sur la grande route ou, même, en accélération pour que le système électrique vienne appuyer le moteur à essence. On obtient donc de meilleurs résultats dans ces conditions.

Son petit moteur à 4 cylindres de 1,3 litre déchaîne ses 110 chevaux sans trop gémir.