Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic Type R 2017 : pour une poignée d'irréductibles

Honda Civic Type R 2017 : pour une poignée d'irréductibles

Du plaisir au cube, mais… Par ,

La Honda Civic, on ne vous apprend probablement rien, est la voiture la plus vendue au Canada. En fait, c'est le cas depuis près de 20 ans. Pendant longtemps, l'offre est restée sensiblement la même alors qu'on retrouve la version de base (berline ou coupé) de même que la variante plus sportive (Si), elle aussi livrable en configuration à 2 ou à 4 portes.

Cette année, une nouvelle Civic s'est ajoutée à la gamme : la Type R. Inconnue de certains, elle était attendue impatiemment par d'autres. C'est principalement à ces derniers qu'elle s'adresse, quoiqu'au détour, la séduction pourrait en convertir quelques-uns. 

Un design polarisant
Dire que les Japonais en arrachent en matière de design, c'est un peu comme affirmer que l'hiver revient chaque année — une évidence. 

La Honda Civic, même si la génération actuelle propose un design plus travaillé que celui des précédentes, ne fait pas l'unanimité. Avec la Type R, c'est comme si on surlignait tout ce qu'il y a de bon et de mauvais à son sujet. L’ajout d'un aileron arrière aux proportions démesurées fait en sorte qu'aux yeux des acheteurs potentiels, ça passe ou ça casse. En vérité, ça casse plus souvent que ça passe. 

Une chose est certaine, toutefois : la Civic Type R ne laisse personne indifférent. Personne. Au cours de ma dernière année à essayer des voitures, c'est de loin celle qui a été la plus photographiée. Tirez-en vos propres conclusions. 

De toute façon, en matière de design, les goûts se discutent difficilement. Si le look d'une voiture vous plaît, vous allez la considérer. 

À bord : la perfection
D'une voiture sport, on s'attend à quelques trucs qui rendent l'expérience à bord exquise. La Honda Civic Type R 2017 livre la marchandise sur toute la ligne. Dans un premier temps, la position de conduite est simplement parfaite, notamment grâce à des baquets hyper moulants. Il est également possible de trouver une position idéale, une qui nous permet d'attaquer la route avec assurance. Oui, attaquer la route, car c'est bien ce qu'on fait avec une Civic Type R — j’y reviendrai. 

La présentation, quant à elle, plaît à l'œil sans être révolutionnaire. Le mariage ton sur ton avec le rouge est du plus bel effet alors qu'on retrouve des accents au niveau des surpiqûres, du volant, des moulures et même des ceintures de sécurité. On apprécie également l'écran d'information situé devant nous, écran qui peut nous renseigner sur une foule d'éléments reliés à la performance du bolide, tels que les forces G, la répartition du freinage et de l'accélération, etc. Qui plus est, les cadrans changent de couleur selon le mode de conduite que l'on sélectionne. En optant pour le mode +R, le rouge s'impose partout, un peu comme si Lucifer nous incitait à la délinquance. 

Puis, bonne nouvelle quand même, malgré la facture salée de 42 641 $, on a droit à un équipement complet, qu'on parle de la navigation, d'une chaîne audio de qualité supérieure ou de la compatibilité avec les systèmes Apple CarPlay et Android Auto. 

Cependant, ce n'est pas ce qui intéresse l'acheteur de la Civic Type R… 

305 chevaux aux roues avant
Ce qui l’intéresse vraiment, c'est le moteur qui se cache sous le capot, soit un 4-cylindres turbo qui crache un venin de 306 chevaux et un couple de 295 livres-pied. Nerveux, ce bloc transforme la Type R en petite bombe. La seule crainte que nous avions avant de prendre le volant, c'était de savoir que cette puissance était relayée uniquement aux roues avant. L'effet de couple, ça vous dit de quoi? 

Voilà la première chose que nous nous sommes amusés à vérifier avec quelques accélérations violentes. Le constat, c'est que les ingénieurs de Honda ont fait un travail incroyable avec la suspension avant. La force générée à l'accélération est remarquablement bien répartie, de sorte que l'effet de couple est presque nul. Presque, oui, car si le volant n'est pas parfaitement droit ou que la route est dégradée, on sent que seules les roues avant travaillent et que la dérobade devient possible. Autrement, c'est nickel — et impressionnant. 

Mais ça ne s'arrête pas là. Une fois lancée, la Honda Civic Type R nous montre un équilibre digne des meilleures voitures sportives sur le marché. On place son museau où l'on veut et le reste suit. La direction montre une précision chirurgicale, presque autant que la boîte manuelle à 6 rapports dont la course du levier ne fait pas que friser la perfection; elle l'incarne. 

Du plaisir au volant? Oui, au cube. 

La perfection n'est pas de ce monde
Jusque-là, la Type R, vous en conviendrez avec nous, se montre franchement impressionnante. Cependant, puisque la perfection n’est pas de ce monde, il fallait bien qu'un élément finisse par nous agacer. Nous nous en sommes doutés lors de notre première journée d'essai et, après un peu plus de 700 kilomètres au volant, c’est devenu plus évident à nos yeux. 

Dans la vie de tous les jours, c’est non! La Civic Type R n'est pas faite pour tout le monde ou, devrait-on dire, pas pour toutes les occasions. 

Malgré une suspension adaptative qui peut se régler selon 3 modes (Normal, Sport et +R), la conduite n’est jamais conviviale au quotidien. C'est ce que devrait nous donner le mode Normal, mais oubliez ça. Même si on sent la suspension s’adoucir, la réaction du châssis demeure sèche. Sur une route parfaitement nivelée, c’est super, mais considérant l'état de notre réseau, ça peut devenir agaçant. En fait, ça le devient rapidement.

C’est surtout là que la Type R souffre vis-à-vis ses concurrentes, nommément les Ford Focus RS, Subaru WRX STI et Volkswagen Golf R. Avec celles-ci, plus particulièrement la dernière, l'utilisation au quotidien ne pose aucun problème. De plus, elles adoptent toutes les 3 une traction intégrale. 

Bref, la douceur de roulement et la motricité aux 4 roues sont des qualités importantes qui manquent à la Honda Civic Type R.  

Conclusion
Une voiture d'exception, cette Type R ? Cela ne fait aucun doute. Cependant, pour la convivialité, comme nous venons de le voir, il se fait mieux ailleurs. Sur la piste, clairement, la représentante de Honda tire admirablement bien son épingle du jeu. Mais voilà, les routes du Québec ne sont pas des pistes de course et c'est là qu'on se dit « à quoi bon ? » 

Conséquemment, on persiste et on signe : la Civic Type R n'est vraiment pas faite pour tout le monde. Elle s'adresse vraiment à une poignée d'irréductibles. 

Au moment d’écrire ces lignes, nous apprenons qu’une version moins garnie et moins chère pourrait se pointer l’an prochain. Ironiquement, le modèle 2017 est déjà un item de collection. 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
100%
Honda Civic 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda Civic Type R 2017
Honda Civic Type R 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos de la Honda Civic Type R 2017