Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Accent GLS à hayon 2012 : essai routier

Hyundai Accent GLS à hayon 2012 : essai routier

La nouvelle cible Par ,

Personne ne vend plus de sous-compactes au Canada que Hyundai. En effet, presque deux fois plus d’Accent, berline et à hayon, sont vendues que les concurrentes en 2e et 3e place du palmarès, les Ford Fiesta et Kia Rio.

Et les raisons d’un tel succès sont faciles à constater. L’Accent est puissante grâce à son moteur de 138 chevaux, dotée d’une belle allure et sophistiquée en plus de bénéficier d’une cabine bien exécutée. De plus, on y retrouve beaucoup d’équipement pour le prix demandé.

En somme, la Hyundai Accent 2012 est en feu, et aucune autre sous-compacte ne paraît en mesure de stopper sa domination du segment.

Fière allure de l’habitacle
On vous assoirait dans une Accent les yeux bandés, et en vous retirant le bandeau, vous auriez sans doute l’impression de vous retrouver dans une voiture beaucoup plus dispendieuse. Notre version GLS à l’essai vantait fièrement son tissu de sièges de qualité supérieure, son volant gainé de cuir et criblé de boutons ainsi que des caractéristiques appréciables tels que des sièges avant chauffants, une connectivité Bluetooth, un climatiseur automatique, un toit ouvrant et une puissante chaîne audio. Tout ceci enveloppé d’un design moderne et au goût du jour.

On bénéficie aussi de sièges confortables à l’avant comme à l’arrière. Côté espace de chargement, l’Accent à hayon compte sur 600 litres de volume, plus que dans les rivales participant à notre plus récent essai comparatif de sous-compactes à hayon, les Chevrolet Sonic, Fiesta, Rio et Toyota Yaris. En rabattant les dossiers arrière, on obtient un volume très pratique de 1 345 litres.

Oh, l’Accent n’est pas parfaite. Sa colonne de direction n’est pas télescopique, ce qui complique la recherche d’une bonne position de conduite. Curieusement, la Kia Rio, qui partage beaucoup de composants avec la Hyundai, propose un volant télescopique, elle.

L’insonorisation de la cabine est également perfectible : roulant sur des routes couvertes de sable et de petites pierres, on les entend très bien cogner la sous-carrosserie. Et la lunette arrière n’est pas très grande, ce qui gêne la visibilité arrière.

La plus puissante de sa catégorie
Comme la Kia, la Hyundai dispose d’un quatre-cylindres de 1,6 L à injection directe qui génère 138 chevaux et un couple de 123 lb-pi. Bien que ces chiffres soient élevés, ce moteur ne s’avère pas vraiment plus musclé que les 120 chevaux de la Fiesta et des 136 chevaux de la Sonic. De plus, il devient bruyant à haut régime.

Équipée d’une automatique à 6 rapports, notre voiture d’essai est montée à 100 km/h en 10,9 secondes, pas mal dans la moyenne pour la catégorie. En revanche, en roulant à 100 sur l’autoroute, le moteur ne vire qu’à 2 000 tr/min, ce qui aide à diminuer le bruit dans l’habitacle et la consommation de carburant.

Et puisqu’on en parle, ma moyenne de consommation s’est chiffrée à 7,9 L/100km durant la semaine d’essai, ce qui n’a rien d’extraordinaire. L’Accent munie de la boîte automatique est cotée à 4,8 L/100km sur l’autoroute, un chiffre que vous pourriez atteindre si vous roulez bien en deçà de la limite de vitesse.

Sur la route, l’Accent se comporte bien pour une sous-compacte, bien que nous ayons trouvé sa direction un peu lourde à basse vitesse : pas la sensation idéale, mais après un bout de temps, on s’y fait. La Ford Fiesta, la Honda Fit et la Mazda2 sont toutes légèrement plus amusantes à conduire.

Prix abordable
La Hyundai Accent à hayon 2012 est offerte à partir de 13 699 $, alors que notre version GLS au sommet de la gamme, incluant l’automatique à 6 rapports, se détaille à 18 649 $. Ce n’est pas si mal pour une voiture bien équipée et élégante comme celle-ci. En contrepartie, la Kia Rio EX 5 portes obtient encore plus de caractéristiques pour sensiblement le même prix.

Il y a tellement de choses à aimer à propos de l’Accent que ses points négatifs semblent négligeables. Elle promet du raffinement, de la puissance et beaucoup d’équipement pour ceux au budget restreint, et la voiture ne les fait pas passer pour des pauvres. Voilà ce qu’un design intelligent peut faire.

Une Accent ou une Rio plaira aux acheteurs typiques de sous-compactes plus ou moins au même niveau : les seules différences concernent le style extérieur et intérieur, ainsi que le degré d’équipement et des écarts de prix de quelques centaines de dollars seulement. On aime beaucoup la Hyundai Accent, surtout en format à hayon, et ses vertus lui procureront des chiffres de vente élevés et bien mérités durant les prochaines années.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Hyundai Accent 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Hyundai Accent GLS 2012
    Hyundai Accent GLS 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article