Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Genesis Coupé 3.8 2011 : essai routier

Hyundai Genesis Coupé 3.8 2011 : essai routier

Un 'pony car' coréen Par ,

Je ne me souviens pas avoir conduit une voiture issue d’un manufacturier coréen avec autant de caractère et de testostérone que la Genesis Coupé, surtout avec le moteur V6. Des comparaisons avec la Ford Mustang sont inévitables, et malgré un résultat imparfait, la voiture sport de Hyundai n’en reste pas moins impressionnante pour autant.

Regardez cette voiture : personne ne peut vraiment dire que la Genesis Coupé ne jouit pas d’une beauté frappante. Les lignes de caractères en duel sur les portes, les hanches sexy entourant des jantes en alliage fantastiques, la partie avant profilée : lorsqu’une voiture dispose d’une carrosserie à couper le souffle sans l’aide d’ajouts aérodynamiques, cela signifie habituellement que l’équipe de designers a frappé un coup de circuit.

Hyundai Genesis Coupé 3.8 2011 vue 3/4 arrière
Personne ne peut vraiment dire que la Genesis Coupé n’est pas belle. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Moteur V6 bouillant
Difficile à croire que la même motorisation motive à la fois la fourgonnette Sedona et la Genesis Coupé. Mais Hyundai a réussi à créer des personnalités distinctes entre les deux applications. Le V6 de 3,8 litres à 24 soupapes déverse 306 chevaux et un couple de 266 lb-pi, alors qu’on peut choisir entre une boîte manuelle à 6 rapports et une automatique à 6 rapports avec sélecteurs au volant.

Notre version d’essai dispose de la boîte manuelle, et accélère de 0 à 100 km/h en 6,4 secondes tout en franchissant le quart de mille en 14,2 secondes à 161 km/h. En comparaison, la version à moteur 4-cylindres turbo prend environ une seconde et demie pour atteindre 100 km/h.

Malheureusement, l’embrayage et la boîte de vitesses profiteraient d’un peu de raffinement. La pédale raide est déplaisante à utiliser dans le trafic, alors que les courses du levier sont saccadées et la marche arrière se situe à côté du 1er rapport, s’engageant sans l’aide d’une bague de verrouillage ou de devoir pousser sur le levier. Bref, on s’y habitue, mais ce n’est pas aussi précis que l’embrayage d’une Honda Accord.

Hyundai Genesis Coupé 3.8 2011 moteur
Le V6 de 3,8L produit 306 chevaux et un couple de 266 lb-pi. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)