Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tucson 2016 : premières impressions

Hyundai Tucson 2016 : premières impressions

Le nouveau Tucson veut devenir le meilleur VUS compact Par ,

Sunshine Coast, Colombie-Britannique – Quand une compagnie automobile vend plus d’utilitaires que de voitures, ce n’est jamais facile de redessiner un de ses modèles les plus populaires. L’idée est de maintenir l’intérêt des clients actuels tout en attirant de nouveaux acheteurs. Eh bien, je crois que les concepteurs du Hyundai Tucson 2016 de nouvelle génération peuvent dire : « mission accomplie! » 

Arborant un extérieur 100 % revu et résolument moderne, en plus d’offrir un nouveau moteur et une conduite améliorée, le nouveau Tucson a tout ce qu’il faut pour devenir le meilleur VUS compact sur le marché. Hyundai veut s’imposer dans ce créneau très important, mais l’avenir nous dira si ses récents efforts portent fruit.

J’ai fait l’essai du véhicule sur les routes montagneuses et sinueuses de la magnifique Sunshine Coast en Colombie-Britannique et je dois vous dire d’entrée de jeu qu’il est non seulement très beau, mais aussi fort compétent dans plusieurs domaines. 

Le Tucson affronte une concurrence féroce
Ce ne sont pas les alternatives de choix qui manquent, allant du Nissan Rogue au Mazda CX-5, en passant par le Toyota RAV4 et le Volkswagen Tiguan. Le Hyundai Tucson 2016 est toutefois plus que prêt à les affronter.
 
Que ce soit en termes de comportement routier ou de qualité intérieure, les dirigeants du constructeur coréen avouent ouvertement qu’ils ont cherché à émuler un seul de ces compétiteurs : le Tiguan. Belle coïncidence, j’ai testé ce dernier une semaine avant mon essai du nouveau Tucson, alors je suis très bien placée pour les comparer.

Comment devenir la référence
Volkswagen est réputée pour la qualité de ses habitacles (solidité, insonorisation, raffinement, etc.) et Hyundai voulait en faire de même. À mon avis, ils y sont presque arrivés. 

Au niveau des commodités et du cachet intérieur, le Tucson 2016 s’illustre de très belle façon. J’aime le contact avec la console centrale et les boutons, bien que le tableau de bord et les portières soient encore un peu durs. L’interface de commande se veut extrêmement conviviale, tandis qu’un volant et des sièges arrière chauffants sont disponibles pour la première fois. 

Peu importe la version choisie, le nouveau Hyundai Tucson comprend de série une caméra de recul et des feux de jour à DEL. Six des 8 couleurs extérieures proposées sont nouvelles, dont le Bleu Caraïbes éclatant de mon modèle d’essai. En outre, un système de sélection du mode de conduite (Sport/Eco/Normal) permettant d’ajuster les réactions de la direction se retrouve dans chaque Tucson. 

Ces caractéristiques et bien d’autres rendent le prix de base de 24 399 $ plus que raisonnable. La boîte manuelle ne figure plus au menu en raison de ventes marginales, alors le Tucson de base à traction emploie une boîte automatique Shiftronic à 6 rapports. Entre lui et la version haut de gamme Ultimate à transmission intégrale (39 599 $), 5 autres choix s’offrent à vous, dépendamment de votre budget et de vos besoins.

Le Tucson fera-t-il mal au Santa Fe Sport? 
Une des questions qui ont été soulevées en discutant de l’équipement et du prix du Hyundai Tucson 2016 est : quel sera l’impact sur les ventes de son grand frère, le Santa Fe Sport? Apparemment, les gens de Hyundai ne s’inquiètent pas, car ils les voient comme 2 modèles bien distincts. 

Le Tucson mesure une vingtaine de centimètres de moins en longueur, il n’offre pas une 3e rangée de sièges en option (comme le Santa Fe XL) et sa conduite est moins axée sur le confort, davantage sur l’agilité. Si vous avez besoin d’espace, allez-y avec le Santa Fe Sport; sinon, le Tucson est mieux indiqué. 

J’ai eu la chance de conduire l’un et l’autre et je peux vous confirmer qu’ils sont assez différents dans l’ensemble. Le nouveau Tucson est au Santa Fe Sport ce que le Mazda CX-3 est au CX-5. Notamment, il se conduit plus comme une voiture qu’un VUS compact, d’où l’intérêt.

Vive le turbo!
Un tout nouveau moteur accompagne le Tucson pour l’année-modèle 2016. Il s’agit d’un 4-cylindres turbocompressé de 1,6 L qui développe 174 chevaux et 195 livres-pied de couple. C’est 10 chevaux de plus, mais surtout 44 livres-pied de plus que le moteur atmosphérique de base de 2,0 L. Ainsi équipé, le Tucson déplace vraiment de l’air quand on le sollicite. 

En traversant Halfmoon Bay, nous avons rencontré plusieurs collines et grimpé des montagnes plutôt abruptes. Pour le moteur turbo de 1,6 L, ça paraissait un jeu d’enfant. De plus, sa boîte de vitesses hésitait très peu à engager le bon rapport au bon moment. 

En comparaison, le moteur de 2,0 L a trouvé l’exercice pas mal plus pénible. Il s’est montré bruyant et nettement moins énergique que l’autre, comme si la fatigue s’installait plus rapidement. Visiblement, il n’aime pas les côtes et préfère de loin les autoroutes plates. 

Le meilleur VUS doit avoir une boîte à double embrayage
Croyez-le ou non, le Hyundai Tucson 2016 accompagne son nouveau moteur turbo d’une boîte à double embrayage à 7 rapports. On peut contrôler manuellement celle-ci via le levier de vitesses; il n’y a pas de sélecteurs au volant (dommage…). 

Vous vous demandez sûrement ce que fait une boîte à double embrayage dans un VUS compact. Après tout, on ne parle pas d’une voiture sportive. Qui a besoin de changer de rapport rapidement en conduisant les enfants à la garderie avec un Tucson?

Dans les faits, l’objectif de Hyundai était de maximiser la performance et l’économie d’essence. Voilà ce qui explique sa présence ici. Avec elle, je n’ai presque pas remarqué les changements de rapport en mode automatique tellement ils sont fluides. Bien sûr, quand on active le mode Sport, l’accélérateur devient plus sensible, la boîte autorise un régime plus élevé avant de passer au rapport supérieur et les rétrogradations s’avèrent plus dynamiques.

Hyundai passe à un autre niveau
Pour égaler le Tiguan, le nouveau Tucson 2016 devait donner l’impression de coûter plus cher qu’en réalité. Au-delà des matériaux de meilleure qualité, ça voulait dire un roulement plus doux et plus silencieux. C’est réussi. 

Sur les routes sinueuses et bosselées, le véhicule a brillamment assuré notre confort. Le bruit provenant de la route est négligeable quand les vitres sont montées et on peut facilement entretenir une conversation. Mon partenaire d’essai et moi avons quand même préféré baisser les vitres et ouvrir le fabuleux toit panoramique pour remplir nos poumons d’air frais pendant que nous chantions à tue-tête avec la radio au fond. 

En fin de compte, le Tucson de nouvelle génération est-il un meilleur VUS que le Tiguan? Pas tout à fait, selon moi, mais il s’agit indubitablement d’un très bon produit qui attirera beaucoup d’acheteurs avec son design moderne et branché ainsi que son équipement plus complet que ce qu’on s’attend à retrouver dans un utilitaire compact de Hyundai.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
80%
Hyundai Tucson 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Hyundai Tucson 2016
    Hyundai Tucson 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :M.Lightstone
    2016 Hyundai Tucson pictures