Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti Coupé G IPL 2011 : essai routier

Infiniti Coupé G IPL 2011 : essai routier

Style, confort et performance au rendez-vous avec le coupé G IPL Par ,

L'Infiniti G développe de nos jours une véritable gamme de produits de luxe. Un cabriolet a récemment fait son apparition aux côtés du coupé et de la berline G37, avant que la berline G25 au moteur plus petit et moins assoiffé en fasse de même. Destinée aux conducteurs qui se préoccupent davantage de l'économie d'essence que de la puissance brute, le V6 de cette dernière produit 218 chevaux comparativement à 330 pour le gros V6 régulier.

Le coupé IPL 2011 se veut le tout dernier modèle à joindre la gamme G d'Infiniti – et il libère son énergie dans l'autre direction. En tant que représentant inaugural de la bannière Infiniti Performance Line, il bénéficie de divers ajouts qui le rendent plus rapide, plus agile, plus explosif et plus exclusif.

Mais juste un peu.

Infiniti Coupé G IPL 2011 vue 3/4 arrière
Le coupé IPL 2011 se veut le tout dernier modèle à joindre la gamme G d'Infiniti. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Ce n'est pas comme les bolides M de BMW ni les AMG de Mercedes-Benz, encore moins la Ford Shelby. Le coupé IPL excelle un peu plus que la G37 de série dans une foule de domaines, mais il ne s'agit pas d'un monstre de performance crachant du feu.

348 chevaux
Une version légèrement retravaillée du moteur VQ37VHR d'Infiniti repose sous le capot. On connait déjà ce petit bijou mécanique pour ses 330 fougueux chevaux, son amour des hauts régimes et ses prestations aussi douces que les fesses d'un bébé.

Un calibrage spécial du double échappement et une reconfiguration du module de commande électronique du moteur viennent ici augmenter le rendement à 348 chevaux, le tout disponible au régime un tantinet plus élevé de 7400 tours/minute. Le V6 du coupé IPL expire via des embouts d'échappement gros comme un poing et qui détonnent royalement sur une voiture d'aussi grande classe.

Ah, le bruit
Ouvrez vos oreilles : les effets sonores de cette Infiniti s'avèrent terriblement enivrants. Le gros moteur émet d'abord un bourdonnement délibéré et distinctement mécanique avant de se laisser emporter et de pousser un hurlement aigu et perçant. La pédale d'accélérateur au tapis, le V6 modifié ne s'excuse aucunement d'envoyer son cri de guerre percuter les véhicules et édifices voisins. En termes de son, il ne cache pas du tout son jeu.

Infiniti Coupé G IPL 2011 vue 3/4 avant
La pédale d'accélérateur au tapis, le V6 modifié ne s'excuse aucunement d'envoyer son cri de guerre percuter les véhicules et édifices voisins. (Photo: Infiniti)