Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti Coupé G IPL 2011 : essai routier

Infiniti Coupé G IPL 2011 : essai routier

Aboyer sans mordre? Par ,

Lorsque j'ai vu la nouvelle Infiniti gris ombré au style agressif qui m'attendait dans le stationnement, l'excitation m'a envahie, je l'avoue. Puis, j'ai aperçu l'intérieur en cuir rouge vif et les gros sélecteurs de vitesses sur le volant – la semaine allait être mémorable!

Son derrière imposant communique un sentiment de puissance d'une manière sophistiquée, ce qui est précisément le but visé par la compagnie. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Au premier coup d'œil, le coupé G IPL 2011 ressemble drôlement à la G37 régulière. Ce n'est qu'en se postant aux côtés de cette dernière que les différences parviennent à l'attention. Le design, typiquement Infiniti, adopte la silhouette gracieuse d'un prédateur sur le point de bondir. Son derrière imposant communique un sentiment de puissance d'une manière sophistiquée, ce qui est précisément le but visé par la compagnie et sa nouvelle bannière haute performance.

Les lettres IPL signifient en effet « Infiniti Performance Line » (original, non?). Par contre, il n'est pas question de rivaliser avec les produits M de BMW ou AMG de Mercedes-Benz. Infiniti veut tout simplement offrir une alternative plus sportive à ses modèles déjà identifiés « Sport ».

Un peu plus sportive, devrais-je préciser.

Au-delà du tablier avant sculpté et d'allure menaçante, le coupé G IPL se démarque surtout par ses deux gros embouts d'échappement chromés à l'arrière. Gros? Plutôt énormes! Aucun doute : une riche expérience sonore attend le conducteur après avoir appuyé sur le bouton de démarrage, une mélodie grave et retentissante qui ne manquera pas de capter l'attention des passants et autres automobilistes. Arborant des jantes exclusives de 19 pouces à sept bras doubles et au fini graphite, cette Infiniti se dresse fièrement sur la route.

Mais livre-t-elle la marchandise que nous promet sa vitrine?

Oui et non. Puisqu'elle ne tente pas de concurrencer des bolides comme la M3, la G IPL n'est guère plus puissante que le coupé dont elle découle. Avec son maigre supplément de 18 chevaux (pour un total de 348) et de six livres-pied de couple, elle ne casse pas exactement les reins de la G37 Sport.

Le V6 de 3,7 litres sous le capot profite d'une nouvelle programmation de l'ordinateur, d'un échappement à plus gros débit et d'une pointe de puissance livrée à un régime supérieur, soit 7400 tours/minute. Ajoutez des ressorts plus fermes de 20 % à l'avant et de 10 % à l'arrière et vous obtenez bel et bien un coupé G plus « sportif ». Pourtant, j'ai l'impression qu'il manque encore quelque chose...

Le V6 de 3,7 litres sous le capot profite d'une nouvelle programmation de l'ordinateur et d'une pointe de puissance livrée à un régime supérieur, soit 7400 tours/minute. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)