Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti M Hybride 2012 : premières impressions

Infiniti M Hybride 2012 : premières impressions

Ajoutez un « h » à la M et vous obtenez une berline de luxe très peu énergivore Par ,

Vernon, Colombie-Britannique – Infiniti a remporté pendant trois années consécutives le prix ALG pour la meilleure valeur résiduelle parmi les marques de luxe, en plus de recevoir de nombreuses distinctions de Consumer Reports. Le raffinement et le luxe sont deux synonymes de la division de prestige de Nissan.

L'Infiniti M fait partie de mes voitures préférées et l'ajout d'une version hybride constitue une merveilleuse nouvelle. (Photo: Infiniti)

Je ne peux imaginer un endroit plus parfait que l'hôtel Sparkling Hill à Vernon, en Colombie-Britannique, pour faire connaissance avec la toute nouvelle Infiniti M Hybride 2012. L’endroit traite ses visiteurs aux petits oignons et se préoccupe des moindres détails. Je ne m'attendais à rien de moins de la part de la voiture.

La berline M a vu ses ventes bondir de 158 % en 2011 par rapport à l'année précédente, les consommateurs appréciant sa longue liste d'attributs.

Pour 2012, Infiniti lance la M35h avec système hybride à réponse directe, son premier modèle utilisant un groupe motopropulseur mixte. Plus précisément, il s'agit d'un système hybride en parallèle qui devrait livrer la puissance d'un V8 et l'économie d'essence d'un quatre-cylindres, nous promet la compagnie.

Au menu : un V6 éprouvé de 3,5 litres à 24 soupapes et double arbre à cames en tête développant 302 chevaux ainsi qu'un moteur électrique de 50 kilowatts. Ensemble, ils fournissent un rendement de 360 chevaux, sans oublier un couple respectif de 258 et 199 livres-pied. Résultat : la M35h peut vous catapulter à tout instant.

En quittant l'hôtel, la voiture est demeurée hyper silencieuse. J'ai enfoncé davantage la pédale pour accélérer et la réponse douce et rapide du moteur m'a agréablement surprise.

Une batterie légère au lithium-ion alimente le moteur électrique, sous la gouverne d'une boîte automatique à sept rapports. Compacte, elle n'accapare pas plus de trois pieds cubes dans le coffre. Il reste donc amplement d'espace, assez en fait pour loger quatre sacs de golf, au dire d'Infiniti.

Un dispositif de freinage régénérateur maximise l'efficacité du système pendant qu'une direction assistée hybride électrique aide à procurer une sensation naturelle au volant. La seconde emploie un petit moteur électrique pour générer le même effet de résistance qu'une direction hydraulique. Jamais je n'ai eu le sentiment de conduire une voiture hybride.

Le trajet de trois heures comprenait des routes sinueuses et abruptes, mais l'Infiniti M35h 2012 s'est fait un plaisir de se la couler douce en tout temps. Ses dépassements sur l'autoroute m'ont impressionnée autant que ses décollages.

Au menu : un V6 éprouvé de 3,5 litres à 24 soupapes et double arbre à cames en tête développant 302 chevaux ainsi qu'un moteur électrique de 50 kilowatts. (Photo: Infiniti)