Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Jeep Gladiator 2020 : Dans un monde à part

Il y a quelques mois, on a pu enfin conduire, le temps d’une journée, le hautement anticipé Jeep Gladiator 2020, une camionnette du manufacturier qui depuis belle lurette ne produisait que des utilitaires. Maintenant on a pu enfin mettre la main sur le Gladiator pour une plus longue période de temps et se donner une vraie idée de ce dont il est capable.

Vu de l’extérieur, le Jeep Gladiator est une camionnette de taille moyenne qui fait la lutte à des véhicules comme le Ford Ranger, le Toyota Tacoma, le duo du Chevrolet Colorado et du GMC Canyon, le Nissan Frontier et dans une moindre mesure le Honda Ridgeline.

Effectivement, il y a quatre portes et une boîte. Mais c’est bien la seule chose en commun avec ces concurrents. Les portes du Jeep sont amovibles, son pare-brise se rabat et le toit de série est formé de trois panneaux qui s’enlèvent en moins de deux. Le facteur ludique et amusant est à des années-lumière des autres modèles de cette catégorie.

Fiche technique du Jeep Gladiator 2020

Photo : B.Charette

Le Rubicon
Notre version d’essai le modèle Rubicon est aussi le camion intermédiaire le plus compétant hors route. Il offre des caractéristiques hors route qui s’apparente au Wrangler du même nom. Il est équipé du système 4x4 Rock-Trac, qui comprend des essieux ultrarobustes avant et arrière Dana 44 de troisième génération avec un rapport inférieur de 4 à 1.

Le rapport de pont avant et arrière de 4,10 est offert de série, tout comme les différentiels verrouillables Tru-Lok. Il offre une articulation améliorée et un débattement complet de la suspension avec l’aide d’une barre antiroulis à déconnexion électronique exclusive dans son segment. Il n’a peur de rien, le Rubicon.

Différent
Au premier coup d’œil, il offre un regard à nul autre pareil, ce Gladiator. Le style très carré, les feux qui dépassent littéralement de la carrosserie à l’arrière et des attaches pour le capot, la boîte longue et assez étroite vous donne l’impression d’avoir acheté un gros Lego fonctionnel et c’est très plaisant comme sentiment. Naturellement, en véritable Jeep, tout le véhicule se démonte et vous pouvez rouler en décapotable sans portes ni pare-brise.

Photo : Jeep

Au-delà de ce facteur déjanté, le côté pratique n’est pas en reste. Une doublure de caisse pulvérisée, un séparateur de caisse et une housse couvre-capote livrable en option procurent encore plus d’options d’arrimage des marchandises et améliorent la durabilité.

Les modèles Rubicon sont dotés de pare-pierres protecteurs pour la cabine et la caisse et vous pouvez remorquer jusqu’à 7650 livres. Le pneu de secours pleine grandeur et son support sont situés sous la caisse, derrière l’essieu arrière. Le support peut accueillir un pneu pouvant atteindre 35 po.

Intérieur familier
Ceux qui ont pris le volant d’un modèle récent du Wrangler ne seront pas dépaysés, car le Gladiator s’en inspire fortement. Il affiche un mélange de présentation épurée dans un style vaguement rétro.

Photo : Jeep

Les caractéristiques fonctionnelles, dont les boutons de commande de volume et de la température, les ports de recharge et de connectivité pour périphériques ainsi que les commandes d’arrêt/démarrage du moteur, sont sculptées pour qu’elles soient rapidement reconnaissables et à portée de main du conducteur et du passager avant.

La console centrale abrite le levier de vitesses, la boîte de transfert et le frein de stationnement, un bon vieux frein à main, comme on les aime. Les boulons apparents sur le tableau de bord ajoutent au côté authentique d’un Jeep.

L’écran tactile Uconnect de 7 po est de série alors que celui de notre modèle Rubicon est à 8,4 pouces. Cette 4e génération de ce système améliore l’interface utilisateur et le rendement du système grâce à des temps de démarrage plus rapide et à une meilleure résolution d’écran.

Photo : B.Charette

L’ensemble de l’habitacle du Gladiator 2020 présente des solutions de rangement intelligentes, y compris des pochettes en filet résistant sur toute la longueur des portes et de nombreux espaces de rangement pour les téléphones. Un bac verrouillable livrable en option procure un espace de rangement sécuritaire lorsque le toit et les portes sont retirés. Les sièges arrière avec un bon dégagement pour les jambes peuvent être rabattus à plat pour accéder à l’espace de rangement à l’arrière de la cabine et créer un plancher de chargement plat pour les articles de plus grande taille.
 
Solution Pentastar
Le Gladiator est proposé avec le V6 3,6 litres Pentastar, qui livre 285 chevaux et 260 lb-pi de couple. La boîte manuelle à six rapports est de série dans tous les modèles. Pour 1595 $, vous obtenez une boîte automatique à huit rapports comme notre modèle d’essai.

L’an prochain, un moteur diesel 6 cylindres 3,0 litres va rejoindre la famille. Il va offrir 260 chevaux et 442 lb-pi de couple. Il n’y aura pas de 4-cylindres turbo dans le Gladiator.

Photo : B.Charette

Pour ceux qui ont l’intention de remorquer, sachez que le Gladiator peut remorquer 3470 kg (3175 avec le Rubicon) et possède une capacité de chargement de 726 kg. FCA a laissé entendre que la capacité de remorquage de la version diesel avoisinera les 11 000 livres.

Montagne russe
Je vous mentirais si je vous disais que conduire un Gladiator est une expérience remarquable.  En fait, la tenue de route est comparable à celle d’un Jeep Wrangler, quoiqu’il y a tout de même quelques différences notoires. Le Gladiator est 78,7 cm plus long qu’un Wrangler Unlimited avec un empattement supplémentaire de 49,2 cm. Ces deux facteurs à eux seuls contribuent à une meilleure assise sur la route.

Mais tout n’est pas parfait, la direction n’est pas très précise, et on doit corriger le volant au moindre trou dans la chaussée. Prendre une courbe à plus haut régime donne presque le mal de cœur. Les pneus Falken hors route très agressifs de notre modèle Rubicon sont plutôt sonores sur la route et l’insonorisation sommaire offre un habitable assez bruyant. Il faut ajouter les bruits de vents qui proviennent de toutes les aspérités du profil peu aérodynamique de cette boîte mobile au profil droit y compris les espaces entre les panneaux de toits amovibles.

Photo : Jeep

Bref, le Gladiator est un vrai Jeep avec tout ce qui vient avec. La plupart des passionnés se soucient de toute façon très peu de ces détails de conduite sur la route et ont à cœur son équipement tout-terrain comme les plaques de protection antidérapantes aux rapports d'essieux très fluides, en passant par la capacité de passer à gué jusqu'à 30 pouces d'eau. Une garde au sol généreuse et des angles d’approche / de départ supplémentaire aident le Gladiator à conquérir des zones inconnues font aussi parti de son charme.

Conclusion
Deux choses sont claires à la fin de notre essai d’une semaine. Jeep va sans doute vendre tous les Gladiator qui se pointent en concession. Ce véhicule est drôle, différent, ludique et offre un style unique et accrocheur pour les amateurs. Mais je ne ferais pas partie des propriétaires. Je n’ai pas le profil d’un acheteur de Jeep. J’ai avec le Gladiator la même relation qu’avec la ville de Las Vegas. C’est un endroit extraordinaire à visiter, mais je ne voudrais pas y vivre.

Photo : B.Charette

On aime

Capacités hors route digne d’un Jeep
Un style accrocheur
Capacité de remorquage

On aime moins

Bruit de vent
Conduite typique d’un Jeep
Pare-brise très droit sujet aux éclats de pierre

Photo : Jeep
Photo : D.Heyman

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
97%
Jeep Gladiator 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Jeep Gladiator 2020
jeep gladiator 2020
Jeep Gladiator 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Jeep
Photos du Jeep Gladiator 2020