Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 : essai routier

Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 : essai routier

En manque de testostérone? Voici votre remède! Par ,

Je sais maintenant ce qu'on ressent après une mise en échec de Raffi Torres, car écraser l'accélérateur du Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 produit le même effet.

Voilà en partie pourquoi je suis incapable de vous donner l'heure juste dans ce compte rendu d'essai routier. Les sprints foudroyants, les superbes jantes de 20 pouces, les trappes d'air sur le capot, les freins Brembo et la suspension abaissée ont mis en veilleuse la région de mon cerveau qui se préoccupe normalement du confort, de l'espace et des porte-gobelets.

Une autre raison : j'ai encore dans la tête le son d'échappement du HEMI de 6,4 L deux semaines après avoir retourné le véhicule chez le concessionnaire!

La performance avant tout
Certes, le Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 possède des coussins gonflables, un gros coffre et la capacité de remorquer un bateau jusqu'au lac. Toutefois, il peut aussi décoller tel un bolide de drag aux pneus lisses et remplir nos oreilles comme le ferait une mitrailleuse. Si le cœur vous en dit, il peut même arracher le visage de vos occupants avec les forces incroyables qu'il leur fait subir à l'accélération et dans les virages.

Contrairement aux luxueux VUS haute performance d'Allemagne (BMW X5 M, Porsche Cayenne Turbo et compagnie), le Grand Cherokee SRT8 affiche clairement ses couleurs et ses intentions. Il a l'air presque aussi dangereux qu'un missile Scud. Agrippé au volant, je me foutais éperdument du système de navigation, des sièges chauffants et du hayon à commande assistée.

Puissance SRT
Les trappes sur le capot laissent échapper la chaleur du bouillant V8 HEMI de 475 chevaux qui alimente le Jeep Grand Cherokee SRT8 2012. Faites le calcul et vous obtiendrez 50 chevaux de plus qu'avec l'ancien moteur, principalement en raison de la cylindrée accrue (de 6,1 à 6,4 L). Comme dans le bon vieux temps, on mise ici sur la grosseur et non sur la sophistication pour générer de la puissance. La preuve : on retrouve un seul arbre à cames en tête.

L'imposant V8 se réveille en poussant une violente éructation. Puis, au fur et à mesure qu'il monte le régime, les enfants et les animaux du voisinage courent se mettre à l'abri. Les gaz d'échappement sortent par deux tuyaux aussi gros qu'un poing. De la pure mélodie américaine!

Quasiment trop rapide...
Le Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 est vraiment très rapide. Il ne ferait qu'une bouchée de plusieurs coupés exotiques lors d'un duel à un feu rouge – même avec une famille à bord et à l'aide d'une vieille boîte automatique à cinq rapports (renforcée comme celle d'une camionnette Dodge des années 1980).

Il s'agit du seul véhicule SRT muni d'un système de transmission intégrale et, par conséquent, le seul avec lequel on peut s'amuser à longueur d'année. Quand il explose des blocs de départ, le Grand Cherokee SRT8 ne patine pas, ne dérape pas et ne panique pas. Évidemment, ça aide d'avoir des pneus arrière qui, ensemble, sont aussi larges qu'un baril de 50 gallons. En enfonçant complètement l'accélérateur, on a l'impression d'avoir été embouti par un camion à déchets... ou plaqué solidement par M. Torres.

Vous en voulez plus? Choisissez le mode Sport ou Piste via la molette qui se trouve sur la console et vous rendrez ce monstrueux VUS encore plus diabolique. Avertissement : votre permis de conduire pourrait s'envoler en fumée par la même occasion.

...et bon danseur en prime
Le Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 ne brille pas qu'en ligne droite. Sur un circuit, sa direction nerveuse et sa suspension ferme favorisent une excellente maniabilité et rehaussent la confiance au volant. Il ne semble pas rouler sur des rails, mais plutôt danser librement et gaiment en laissant son derrière se dérober légèrement. Le résultat est le même : un énorme sourire au visage.

Aussi agile que mordant, ce colosse donne vraiment tout un show. Confronté à ses propres limites, il demeure prévisible et extrêmement habile. Bref, le conducteur se sent toujours en contrôle – en contrôle d'une bête sauvage qui montre un certain intérêt à user de bonnes manières. Les freins Brembo pourraient se montrer un peu plus communicatifs, mais leur puissance et leur endurance ne font jamais de doute. (Au cas où votre douce moitié pose la question, les étriers rouges ne sont pas qu'une parure.)

En vérité, je ne connais pas de VUS aussi divertissant et compétent en piste.

Convivial au quotidien
Les ingénieurs ont réussi cet exploit sans gâcher le roulement du Jeep Grand Cherokee SRT8 2012. La suspension fait preuve d'une grande rigidité (on le sent particulièrement bien sur des routes endommagées), mais elle trouve le moyen de ne pas nous ruiner le dos. L'habitacle serein et raffiné du Grand Cherokee régulier fait encore partie de l'équation.

Autrement dit, voilà une bombe de performance qu'on peut exploiter 365 jours par année, beau temps, mauvais temps. Un petit conseil, par contre : usez de l'accélérateur avec modération, sinon le moteur risque de consommer plus de 20 L/100 km.

« On s'en fout, diront certains. Une telle performance, ça n'a pas de prix! »

Si vous avez une famille, une soif de vitesse, un bon avocat pour contester les contraventions et des oreilles qui se délectent des effets sonores d'un gros V8 américain, un essai routier du Jeep Grand Cherokee SRT8 2012 s'impose.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Grand Cherokee 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Jeep Grand Cherokee SRT8 2012
    Jeep Grand Cherokee SRT8 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article