Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep TJ Rubicon 2003

Jeep TJ Rubicon 2003

Par ,

L'ultime test

Samedi matin, très tôt. Il pleut. Comme la plupart des gens, en vous levant, vous regardez par la fenêtre. "Rien à faire ce matin..." Vous retournez au lit pour une grasse matinée sans savoir que, quelque part au Québec, une centaine de Jeep sont prêts à attaquer les sentiers boueux et des routes quasi inexistantes.

Un Jamboree Jeep, c'est un rassemblement de proprios de Jeep uniquement. Pas question d'y inscrire un Ford, un Nissan, un Dodge! On y voit quelques Cherokee, des Grand Cherokee et une poignée d'anciennes Jeep CJ, la plupart modifiées. Cette année, au Québec, DaimlerChrysler Canada a eu l'heureuse idée de prêter quelques nouveaux TJ Rubicon 2003 à des journalistes triés sur le volet. Étant déjà propriétaire d'un Jeep TJ et membre d'un club Jeep de la région de Québec (Aventures Jeep), j'ai été choisi pour le mettre à l'épreuve.

Substantiellement mofifié

Le Rubicon est offert en version cabriolet ou avec le toit rigide. Le seul moteur disponible demeure le vénérable 6-cylindres en ligne de 4 litres de 190 chevaux, offert avec la boîte de vitesses mécanique à cinq rapports ou avec la toute nouvelle boîte automatique à quatre rapports. Au lieu du traditionnel boîtier de transfert dont le rapport de basse vitesse fait 2,72 : 1, le Rubicon adopte un boîtier dont le bas rapport est de 4,0 : 1. Si cela ne vous dit rien, sachez que les amateurs de horsroute peuvent dépenser entre 2 000 et 3 000 $ pour en obtenir un sous leur Jeep.

Avec un tel rapport, il devient possible de grimper les côtes les plus abruptes et les roches les plus grosses grâce à un régime moteur élevé qui empêche la mécanique de caler. Puis, il y a les ponts avant et arrière du Rubicon, des réputés Dana 44 complètement verrouillables grâce à une simple commande au tableau de bord. Une fois enclenchés, ce sont les quatre roues qui font avancer le TJ, sans le glissement ou le déclenchement des différentiels. Outre le freinage à quatre disques (sans l'ABS, cependant), on profite également d'agressifs pneus Goodyear Wrangler MT/R. Les gros P245/75R16 affichent une bande de roulement comportant des rainures profondes et de gros blocs capables de creuser le sol et de se dégager de la boue qui pourrait s'y loger. Ce qui est important, ce sont les flancs du type DuraWall qui, grâce à leurs trois plis (au lieu de deux) sont plus résistants aux perforations causées par les roches pointues.