Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Cadenza 2017 : premières impressions

Kia Cadenza 2017 : premières impressions

Renforcer l’opposition aux VUS Par ,

Les collines de la Virginie et ses charmantes forêts sont un peu difficiles à apprécier pour un journaliste automobile comme moi, qui fait l’essai de la nouvelle Kia Cadenza 2017 de seconde génération sur les routes de campagne reliant les petits villages aux grands centres. 

Voyez-vous, cet État américain est celui qui rigole le moins avec les limites de vitesse : un excès de 24 km/h ou plus vous garantit au moins une nuit en prison!

Bon, ce n’est pas comme si je ressentais une envie folle de rouler à fond. La Cadenza m’incite plutôt à me reposer au volant et justement à prendre le temps d’admirer le paysage qui défile lentement à travers la vitre. Kia l’a voulue ainsi : une berline pleine grandeur tranquille et apaisante capable de se frotter aux plus luxueuses et confortables à une fraction du prix.

Passer sous le radar…
La Kia Cadenza 2017 est un véhicule de choix pour ne pas attirer l’attention des forces de l’ordre. Après tout, il s’en est vendu moins de 200 exemplaires par année depuis son lancement en 2013. Les Canadiens ne sont d’ailleurs pas très friands des grosses berlines en général; même des modèles plus réputés comme la Toyota Avalon et la Nissan Maxima n’arrivent pas à la cheville des compactes et des intermédiaires ― sans compter les légions de VUS et de multisegments qui dominent aujourd’hui le marché du transport familial.

On ne peut quand même pas reprocher à Kia d’avoir essayé, surtout quand le résultat est aussi intéressant que la nouvelle Cadenza. Notre essai a débuté au Salamander Resort, un site de villégiature à vocation équestre qui couvre 340 acres à environ 40 minutes de Washington. Baignant dans l’histoire de l’Indépendance et de la Guerre civile américaines (des personnages costumés nous ont même accompagnés pour le repas), l’endroit est devenu un paradis pour les amateurs de chevaux, en plein cœur des montagnes du Blue Ridge. Justement, en après-midi, nous avons assisté à une démonstration équestre de niveau olympique tout près des vastes écuries.

En offrir beaucoup pour pas cher
La Kia Cadenza 2017 ne cherche pas à se faire comparer à un étalon sauvage ni à un pur-sang bien entraîné. Elle veut qu’on la juge tout simplement en fonction de ses mérites, non pas de ses origines ou de son héritage. On peut l’obtenir aussi bien équipée qu’une Lexus ou une Acura, sans devoir vider autant nos poches. C’est encore la philosophie de Kia ― en offrir beaucoup aux acheteurs pour leur argent ― mais adaptée à une clientèle haut de gamme.

La refonte pour 2017 met l’accent sur le design afin que la Kia Cadenza s’éloigne davantage des Optima et Forte plus bas dans l’échelle. On l’observe surtout à l’avant, notamment le parechoc et la calandre de forme inhabituelle. À l’intérieur, c’est la même chose, la méthode retenue étant un usage de matériaux de très grande qualité, comme du cuir matelassé et des garnitures en aluminium dans les versions supérieures. En outre, l’habitacle très silencieux et bien aménagé propose un excellent dégagement pour les jambes et les épaules aux 2 rangées.

Mais à quoi sert une bonne insonorisation si le châssis ne se comporte pas bien sur les routes endommagées? Heureusement, celui de la Kia Cadenza 2017 a été renforcé par rapport à l’ancienne génération, ce qui procure une belle sensation de solidité sur les artères sinueuses, comme celles qui longent les nombreuses rivières de la contrée virginienne.

Restant toujours à l’affût des patrouilleurs routiers et de leurs gyrophares, je me suis permis d’exploiter le V6 de 3,3 litres au point où tous ses 290 chevaux galopaient pour faire avancer la voiture. Les accélérations en ligne droite s’avèrent progressives et satisfaisantes dans l’ensemble, la nouvelle boîte automatique à 8 rapports aidant. On nous a dit par ailleurs que la consommation d’essence de la Cadenza avait diminué, sans toutefois nous donner des chiffres précis.

Héroïne obscure
La Kia Cadenza 2017 adore la route et, avec son prix de base légèrement supérieur à 40 000 $, elle se veut une alternative abordable aux grandes berlines de luxe renommées. Le tonnerre et les éclairs qui faisaient constamment sentir leur présence au loin durant notre essai m’a cependant rappelé que de gros nuages sombres planent également au-dessus de la Cadenza. En effet, comme je l’ai mentionné plus tôt, les familles canadiennes se sont désintéressées des véhicules qui n’offrent pas de rouage intégral et qui reposent à moins de 15 centimètres du sol. 

C’est dommage, car l’une des voitures les mieux conçues de Kia n’aura sans doute pas la chance qu’elle mérite d’accroître sa position dans les tableaux de ventes, même avec toutes les améliorations apportées à sa structure et à son habitacle. 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Kia Cadenza 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Kia Cadenza 2017
Kia Cadenza 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Photos de la Kia Cadenza 2017