Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier essai de la Kia Forte 2019

Ottawa, ON – C’est à la frontière de l’endroit au pays où se vend la majorité des petites voitures que Kia Canada avait convié un nombre impressionnant de journalistes pour le lancement de sa nouvelle berline Forte 2019.

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, les petits véhicules sont encore très prisés au Québec et même si la nouvelle berline compacte coréenne a des airs de berline intermédiaire, elle se classe toujours dans le segment inférieur aux côtés des Honda Civic, Toyota Corolla, Mazda3, sans oublier la cousine d’en face, la Hyundai Elantra. Malgré la vague utilitaire – et Kia ne fait pas exception à cette règle avec le Soul, le Sportage, le Sorento et bientôt le Telluride format géant –, la division coréenne a compris qu’il y avait encore un marché pour ce type de voiture plus traditionnel.

Malheureusement (pour les photos du moins), la majorité de ce premier contact s’est déroulé à la pluie, mais au moins, ces conditions automnales ont mis à l’épreuve l’adhérence de la berline sur une surface glissante. Pour ce faire, j’ai pris le volant d’une livrée EX, le niveau de finition qui devrait se vendre le plus (environ 50 %) selon les dirigeants de Kia Canada.

Photo : V.Aubé

Le même squelette que l’Elantra, mais…
Pour cette cinquième génération du modèle – si on inclut les deux premières Spectra –, la Kia Forte fait une fois de plus appel à la plateforme de sa cousine, la Hyundai Elantra. Les gens de Kia nous confirment que les ajustements de la suspension et de quelques autres éléments sont propres à la Forte, mais pour le reste, il s’agit du pareil au même.

Pourtant, de l’extérieur, on a du mal à trouver des similitudes entre les deux modèles, la nouvelle Elantra étant plus affutée que jamais, tandis que la Forte se fait plus sobre à l’extérieur. À mon avis, ce design plus « tranquille » risque de mieux vieillir au fil du temps. S’il est vrai que de profil, la Forte a presque des airs de Chevrolet Impala ou même de Volkswagen Passat avec cette fenestration des plus simplistes, les deux extrémités de la compacte coréenne montrent au moins des signes encourageants.

Le bouclier avant, par exemple, prend son inspiration de la superbe Kia Stinger, la grille de calandre étant un peu plus dynamique que par le passé. J’aime beaucoup cette portion inférieure du museau qui intègre non seulement un petit aileron à la base, mais aussi ce grillage foncé avec les clignotants placés plus bas que les blocs optiques en forme de « X » qui, dans ce cas-ci, sont éclairés par des diodes électroluminescentes. Malheureusement, pour avoir droit à la même technologie à l’arrière, il faut accepter de débourser 1500 $ additionnels pour accéder au modèle EX+.

Même constat pour la taille des jantes en alliage. Celles de notre voiture prêtée pour la journée étaient équipées de jantes de 16 pouces, trop petites à mon goût! En revanche, ces sabots de petite taille améliorent le confort en plus de réduire la facture des pneumatiques à long terme.

Photo : V.Aubé

Toujours la même mécanique, mais…
Sans surprise, le partage des composantes se poursuit sous le capot. Le moteur 4-cylindres à cycle Atkinson de 2,0-litres de cylindrée de 147 chevaux et 132 lb-pi de couple de l’ancienne Forte – et de l’Elantra – reprends donc du service sous le capot de la Forte 2019. Kia continue de proposer une boîte manuelle à 6 rapports dans le modèle de base (LX), mais on voit clairement dans les yeux des relationnistes de la marque que cette boîte de vitesses vit sur du temps emprunté. D’ailleurs, aucun exemplaire de cette version n’était disponible à ce lancement.

La grande nouveauté pour la Forte – et peut-être même pour la marque –, c’est l’arrivée de la toute première boîte CVT (ou IVT devrais-je dire) de l’histoire de la marque. L’appellation IVT signifie « Intelligent Variable Transmission », le constructeur ayant préféré une chaîne plutôt qu’une bande pour son unité variable, ce qui réduirait l’effet élastique associé aux boîtes à variation continue. Le but est également d’améliorer la consommation de carburant de la Forte avec une telle boîte.

Photo : V.Aubé

Au volant
Les quelques heures passées derrière le volant de cette Kia Forte EX 2019 auront tout de même permis de découvrir que le châssis de la berline est très rigide et que, même avec les pneus de 16 pouces, la berline est capable de tenir le cap sur un tracé très sinueux et usé par le temps. Bref, même si la Forte n’est pas une foudre de guerre, la berline a démontré de belles choses dans l’arrière-pays de la région de l’Outaouais. Même le test du passage à niveau a été réussi avec brio par la représentante de Kia.

La direction est surprenante, très directe pour une voiture de ce segment, un élément amplifié par la forme du volant qui, je dois le souligner, est enveloppé de cuir sur toutes les livrées du modèle. Le freinage n’est pas le plus puissant, mais il se situe dans la bonne moyenne de la catégorie lui aussi.

L’épineuse question entourant la boîte IVT maintenant! Au fil des années, tous les constructeurs ont su améliorer le comportement de ces transmissions, mais dans le cas de la Forte, il s’agit d’une première. Le moins que je puisse dire, c’est que ce premier contact s’est avéré positif. En accélération soutenue, le petit 4-cylindres se fait entendre – ça va de soi –, mais la réaction de la mécanique n’est pas aussi désagréable que prévu. Les huit « faux » rapports donnent l’impression d’être au volant d’une voiture équipée d’une boîte automatique. De plus, le fait que les ingénieurs aient travaillé à l’isolation du tunnel de transmission garantit un habitacle plus silencieux. À vitesse d’autoroute, les seuls bruits qui envahissaient la cabine provenaient des miroirs latéraux, à cause du vent.

Le mot de la fin
Pour un premier essai, la Kia Forte 2019 s’est très bien comportée. La rigidité du châssis, la direction quasi sportive, la suspension un brin ferme et même la tenue de cette boîte IVT sont toutes des points forts. D’ailleurs, la consommation moyenne de carburant tournait aux alentours des 7 litres aux 100 km, une statistique qui aurait facilement diminué si nous n’avions pas abordé ces chemins montagneux avec autant d’ardeur.
 
L’autre point qui ressort de cette nouvelle Forte 2019, c’est son excellente qualité initiale. Avec les années, les produits coréens ont toutefois tendance à s’user plus rapidement que la moyenne. Dans l’habitacle, les matériaux sont bien ficelés et de bonne facture, à part peut-être les sièges bon marché, mais il est permis d’être sceptique quant à la durabilité à long terme de cette nouvelle Forte. Ce n’est qu’une hypothèse évidemment, mais j’ai hâte de voir comment se portera la nouvelle Forte dans cinq ans!

Et la Forte5 elle?
Le constructeur est demeuré évasif sur la possibilité de revoir la Forte5, mais avec la stabilité au sein de la catégorie des compactes à hayon, le modèle « cinq portes » devrait lui aussi être renouvelé d’ici un an.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
90%
Kia Forte 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Kia Forte 2019
kia forte 2019
Kia Forte 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Vincent Aubé
Photos de la Kia Forte 2019