Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Sorento 2016 : premières impressions

Kia Sorento 2016 : premières impressions

La 3e génération saura charmer Par ,

Mont-Tremblant, Québec — Quand vient le temps de redessiner le 2e modèle le plus populaire au sein d'une gamme de véhicules, il vaut mieux ne pas trop changer la recette et y aller pour des valeurs sûres.

C'est ce qu'a fait Kia avec le tout nouveau Sorento 2016 de 3e génération. Ce multisegment intermédiaire n'avait pas vraiment de lacunes, alors la compagnie a judicieusement conservé la même formule. Quelques améliorations ont quand même été apportées pour le rendre encore plus attrayant.

J'ai eu la chance de faire l'essai routier du Kia Sorento 2016 et de son système de transmission intégrale Dynamax sur de magnifiques routes sinueuses et enneigées au cœur des Laurentides.

Le Sorento ratisse large 
Malgré des dimensions accrues, le Kia Sorento 2016 continue de rivaliser avec des multisegments plus petits comme le Toyota RAV4 en termes de prix de base (version LX). En même temps, ses versions supérieures EX et SX affrontent des modèles comme le Hyundai Santa Fe XL, le Toyota Highlander et le Ford Edge, tous remaniés au cours des dernières années.

La fourchette de prix du Kia Sorento 2016 varie donc grandement, soit de 27 495 $ à 46 695 $.

Déjà très bon, le Sorento s'améliore 
Plus équipé, plus confortable et encore mieux adapté aux besoins des consommateurs d'aujourd'hui, le Kia Sorento 2016 propose 3 grandeurs de roues en alliage (17, 18 et 19 pouces), des feux antibrouillard de série (à DEL en version SX) ainsi qu'un nouveau système de caméras à 360 degrés qui facilite drôlement les manœuvres de stationnement et la circulation dans les endroits restreints.

De plus, le Sorento se dote d'un hayon électrique intelligent qui s'ouvre automatiquement lorsqu'on reste à côté pendant quelques secondes en ayant la télécommande dans nos poches (pas besoin de passer le pied en dessous comme avec le Ford Escape). Soulignons aussi l'écran multimédia de 8 pouces avec navigation (SX et SX+).

3 moteurs valent mieux que 2
Le Kia Sorento 2016 offre un choix de 3 moteurs. L'un d'eux provient de la berline Optima, soit un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui développe 240 chevaux et surtout 260 livres-pied de couple, autorisant une capacité de remorquage maximale de 3 500 livres.

Les 2 autres moteurs vous seront familiers : un 4-cylindres à injection directe de 2,4 litres qui génère 185 chevaux et un V6 de 3,3 litres qui produit 290 chevaux. En passant, si vous avez besoin de 7 places dans votre Kia Sorento 2016 au lieu de 5, vous devrez opter pour le V6. Celui-ci peut cependant tirer des charges allant jusqu'à 5 000 livres.

Dans tous les cas, la seule boîte de vitesses disponible est une automatique à 6 rapports.

Est-il aussi bon qu'on le promet? 
Après avoir conduit un GMC Acadia Denali 2015 pour me rendre au lancement du Kia Sorento 2016, j'ai tout de suite été frappée par la tenue de roue stable de ce dernier. Alors que l'Acadia donnait quasiment l'impression de conduire un gratte-ciel sur roues, le Sorento paraissait bas et bien ancré au sol. De plus, malgré son rouage intégral qui ne peut répartir plus de 50 % du couple aux roues arrière à moins de 30 km/h, le Sorento a négocié les routes enneigées et glacées avec finesse et à peine de sous-virage. 

Bien que le moteur turbo de 2,0 litres soit amusant, je l'ai trouvé un peu lent à réagir par rapport au V6 de 3,3 litres. Par surcroît, il sonne le fond de canne alors que le V6 émet un grondement plus grave et viril.

Quant à la boîte automatique à 6 rapports du Kia Sorento 2016, elle fonctionne bien en général. Je trouve quand même bizarre qu'il n'y ait pas de sélecteurs manuels au volant (même en version haut de gamme) pour ajouter une dimension plus sportive et une autre qualité à ce véhicule qui en compte beaucoup.

Les prix de design ne mentent pas 
Kia et son grand manitou du design, Peter Schreyer, savent clairement ce qu'ils font, comme en témoigne la cinquantaine de prix de design récoltés. Le Kia Sorento 2016 partage sa nouvelle calandre avec la minifourgonnette Sedona, sauf que le logo de la compagnie est placé un peu différemment. Les fameux montants de toit arrière du Sorento ont été conservés, ce qui m'attriste car je les trouve trop imposants.

À l'intérieur du Kia Sorento 2016, la console centrale et le bloc de cadrans démontrent qu'on peut faire plus avec moins : l'aménagement s'avère simple et fonctionnel. Certes, les versions supérieures paraissent un peu trop dénudées, mais il n'en demeure pas moins que la convivialité de l'habitacle et la qualité des matériaux sont au rendez-vous.

Le format de Sorento qui vous convient 
Étant donné que le Kia Sorento 2016 se présente comme un véhicule à 5 ou à 7 places, saura-t-il convaincre 2 clientèles différentes à la manière du Hyundai Santa Fe Sport/XL? Je crois qu'il se positionne très bien par rapport au Toyota RAV4 et au Nissan Rogue, mais je ne suis pas certaine que les acheteurs de Toyota Highlander et de Nissan Pathfinder y trouveront leur compte en termes d'espace. 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
90%
Kia Sorento 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Kia Sorento 2016
    Kia Sorento 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler