Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Sorento EX V6 Luxe 2011 : essai routier

Kia Sorento EX V6 Luxe 2011 : essai routier

Américano-coréen... hein?! Par ,

La première génération de l’utilitaire Sorento de Kia était reconnue pour sa robustesse, sa logeabilité et sa... propension à consommer du carburant. Lancée au début de 2010, celle qui lui a succédé a corrigé cette dernière particularité (ou irritant, c’est selon). De plus, elle propose un véhicule dorénavant plus logeable, offrant un choix de motorisations (4 ou 6 cylindres) et l’option de la traction intégrale.

La silhouette élégante du Kia Sorento fait tourner les têtes! (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Qu’est-ce que c’est et ses concurrents? (200 mots)
Au sein de la gamme des produits Kia, le Sorento occupe une case intermédiaire située entre le Sportage compact, proposé uniquement avec un 4-cylindres, et le Borrego, peu populaire, plus gros et capable de tracter de lourdes charges grâce à de puissants V6 et V8.

Dans le marché actuel, le Sorento doit cependant rivaliser avec une ribambelle de modèles canons : des véhicules comme le Honda Pilot, le Ford Explorer et le Toyota Highlander. Faute d’être aussi réputé, c’est par les améliorations dont il bénéficie que le Sorento séduit tant d’acheteurs présentement.

Car ils sont nombreux à avoir été séduits! Les ventes du Sorento ont littéralement explosé depuis le début de 2010. Selon les chiffres publiés par l’hebdomadaire américain « Automotive News », à la fin des 10 premiers mois de l’année, les ventes de Sorento au Canada ont été deux fois plus élevées que celles du Honda Pilot et celles du Toyota Highlander! Pas mal pour un modèle peu connu.

Il faut admettre que son fabricant sud-coréen a beaucoup usé de publicité pour le faire connaître. Une publicité qui misait beaucoup sur son origine « américaine ». Oui, oui. Il est assemblé à l’usine Kia de West Point, dans l’État de la Georgie. Un facteur qui, quoi qu’on en pense, touche une corde sensible de bien des acheteurs canadiens.

Or, depuis le mois d’octobre, cette identité américano-coréenne va plus loin encore, puisque cette usine produit désormais en outre le Hyundai Santa Fe, un autre utilitaire coréen très populaire avec lequel le nouveau Sorento partage sa plateforme et de nombreux organes mécaniques! Qui l’eut cru?

Choix de motorisations

Le Sorento est également favorisé par la gamme très étayée offerte par Kia. Elle compte cinq niveaux de dotation: deux pour les Sorento équipés du 4-cylindres de 2,4 litres (LX et EX), un moteur emprunté au Sportage, et trois pour les modèles munis du V6 de 3,5 litres (LX-V6, EX-V6 et EX-V6 Luxe), que partage la fourgonnette Sedona.

Les Sorento LX-V6 et EX disposent d’un démarreur à bouton-poussoir de série. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)