Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Sorento EX-V6 Luxe 2012 : essai routier

Kia Sorento EX-V6 Luxe 2012 : essai routier

Surdoué sans prétention Par ,

Voici un véhicule qui ne vous impressionnera pas avec ses gadgets technologiques ou son habileté à se conduire tout seul. Si c'est ce que vous recherchez, vous devriez plutôt magasiner pour un VUS tel que le Ford Edge et sa liste exhaustive de bidules de sécurité électroniques.

En effet, le Kia Sorento 2012 n'offre pas de moniteur d'angles morts, de détection de changement de voie, de système d'avertissement pré-collision ou d'un régulateur de vitesse adaptatif. Essentiellement, vous n'avez pas besoin de tous ces dispositifs, irritants ou non.

Voilà ce qu'on apprécie du Sorento. Il s'agit d'un VUS intermédiaire compétent qui donne beaucoup et demande peu. En somme, il dispose de tout ce dont vous avez besoin dans ce type de véhicule; rien de plus, rien de moins.

Bourré d'équipement
Cela ne veut pas dire que le Sorento se suffit d'une courte liste de caractéristiques. Chaque finition comprend des jantes en alliage, des phares antibrouillard, des rétroviseurs électriques et chauffants, un dégivreur d'essuie-glaces, une sellerie en tissu ou en cuir, de sièges avant chauffants, d'un port USB pour la chaîne audio, de la connectivité Bluetooth ainsi qu'un sonar ou une caméra de recul.

Notre version EX-V6 Luxe à l'essai inclut aussi un toit ouvrant panoramique, des rétroviseurs repliables électriquement, un siège du conducteur à commande électrique, ventilé et doté d'une mémoire de position, une chaîne audio à 10 haut-parleurs, un système de navigation et un volant chauffant.

Les commandes à bord du Sorento ne pourraient être plus simples d'utilisation, avec des rhéostats pour la température ainsi que des boutons bien situés sur le volant. Le système infodivertissement à écran tactile n'est pas aussi facile à utiliser pour le conducteur que le système Uconnect de Chrysler, mais mieux que le Ford MyTouch. Une lacune, cependant : l'essuie-glace arrière s'active à l'aide de boutons localisés sur le tableau de bord à la gauche du volant, peu pratiques.

Et, dans les versions LX-V6 et EX-V6 Luxe, on peut ajouter une banquette de troisième rangée divisible 50/50 pour 1 200 $ supplémentaires, si bien sûr vous en avez besoin; elle figure de série dans la version SX.

On retrouve plein d'espace dans le Sorento; il semble plus gros à l'intérieur que suggèrent ses proportions extérieures. Les sièges, avant comme arrière, sont confortables pour de longs voyages, alors que l'espace de chargement totalise 1 048 litres lorsque la banquette arrière est en place; rabattez-la, et le volume passe à 2 052 litres. Le Sorento est plus spacieux que le Ford Edge et le Mazda CX-7, mais pas autant que les Ford Explorer, Dodge Durango et Chevrolet Traverse.

Du muscle
Les versions de base du Sorento sont équipées d'un 4-cylindres de 2,4 L développe 191 chevaux, alors que la plupart des acheteurs opteront vraisemblablement pour le V6 de 3,5 L qui produit 276 chevaux et un couple de 248 lb-pi. Les deux moteurs sont jumelés à une boîte automatique à six rapports avec mode manuel. Les accélérations sont vives, puisque le 6-cylindres de Kia dispose de beaucoup de muscle à bas régime. La capacité de remorquage est de 1 588 kg (ou 3 500 lb), la norme dans sa catégorie.

Durant un voyage de 800 km avec les enfants bien branchés à un système DVD acheté dans un magasin d'électronique (le Sorento n'offre pas de système de divertissement intégré), le Sorento a consommé une moyenne de 11,9 L/100km, pas si mal pour un VUS à rouage intégral au milieu de l'hiver.

Sur les boulevards urbains ou sur l'autoroute, le Sorento propose un roulement très confortable, et la seule chose qui dérange la sérénité de la cabine, c'est la sonorité du V6 à plein régime.

La transmission intégrale du Sorento favorise les roues avant en conduite normale, et achemine jusqu'à 50% de la puissance disponible aux roues arrière lorsqu'une perte d'adhérence est détectée. Le temps de réaction du système sur surfaces glacées pourrait être meilleur; un bouton pour verrouiller une répartition du couple à 50:50 avant/arrière peut être appuyé pour rehausser le sentiment de confiance derrière le volant.

Un Sorento pour tous les budgets
Ce qu'on aime bien aussi du Sorento, c'est son prix abordable. La finition LX de base à traction, avec son moteur à 4 cylindres, est offerte à 26 595 $, tandis que notre version EX-V6 Luxe est proposée à 38 495 $. Le LX-V6 à rouage intégral devrait satisfaire les besoins de la vaste majorité des gens, avec son tarif de 31 095 $.

En comparaison avec notre version à l'essai, le Ford Edge Limited à TI coûte 39 999 $, un Mazda CX-7 GT à TI avec navigation : 39 290 $, un Toyota Highlander 4RM V6 Limited : 45 075 $ et un Nissan Murano SL : 40 698 $. Le Hyundai Santa Fe 3.5 Limited à TI avec navigation, qui subira bientôt une refonte totale, est un peu moins cher à 37 599 $.

Le Kia Sorento 2012 n'est peut-être pas un VUS qui rend les voisins verts de jalousie, et certaines personnes hésitent toujours à acheter un produit coréen, mais il accomplit son travail avec brio. Il est fort joli, dispose d'une puissance plus que suffisante, comprend un habitacle spacieux et, pour le prix, présente une longue liste d'équipement. Pour la somme demandée, le Sorento fait figure de surdoué et mérite définitivement votre attention.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Kia Sorento 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Kia Sorento EX-V6 Luxury 2012
    Kia Sorento EX-V6 Luxury 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article